Thèse soutenue

Synergie du triptyque : Knowledge Management, Intelligence Economique et Business Intelligence. Contribution à la réduction des riques liés aux décisions stratégiques dans les nouveaux environnements concurrentiels incertains : Cas des Entreprises Publiques Algériennes

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Abdelkader Baaziz
Direction : Luc Quoniam
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Sciences de l'information et de la communication
Date : Soutenance le 09/04/2015
Etablissement(s) : Aix-Marseille
Ecole(s) doctorale(s) : Ecole doctorale Cognition, Langage et Education (Aix-en-Provence ; 2000-....)
Jury : Président / Présidente : Amina Hasna Messaïd
Examinateurs / Examinatrices : Luc Quoniam, Amina Hasna Messaïd, Laïd Bouzidi, David Reymond
Rapporteurs / Rapporteuses : Laïd Bouzidi

Résumé

FR  |  
EN

Depuis 1988, l’Algérie a initié des réformes économiques profondes appuyées par un arsenal législatif et des accords internationaux. L’Etat Algérien a abandonné son rôle de protecteur sans maîtriser son rôle de régulateur. Le passage de l’économie planifiée basée sur le monopole de l’Etat à une économie de marché, est caractérisé par l’émergence du secteur privé et des changements radicaux sur le plan institutionnel en ce qui concerne l’Etat, et sur le plan organisationnel, stratégique et technologique concernant les EPA. Dans ce contexte incertain, ces EPA ne peuvent plus compter uniquement sur leurs capacités internes. Elles doivent s'ouvrir pour créer des partenariats avec leurs fournisseurs, les universités et même leurs concurrents. D’où nécessité de :- Mutation vers de nouvelles formes adaptées aux événements imprévus et résilientes pour faire face aux environnements incertains- Un Systèmes d’Information d’Intelligence Stratégique, capables d’orienter la décision en réduisant les risques dus aux incertitudes inhérents aux choix stratégiques- Rechercher les moyens de rendre réversibles les choix lorsque des événements inattendus surviennent.L'objectif de cette thèse est de montrer la complexité des environnements politique, juridique, social et économique où les EPA opèrent et pourquoi il est nécessaire de gérer les risques liés à cet environnement, à savoir : Inertie durant le processus de transformation organisationnelle, mauvaise compréhension des signaux captés et la mauvaise réaction du décideur face aux signaux et aux événements. Ici interviennent les concepts de KM, d’IE et de BI, à différents niveaux du management : du stratégique à l’opérationnel.