Thèse soutenue

Pratiques psychoéducatives de la résilience à partir des ressources psychosociales et du climat social scolaire chez les enfants à risque issus de milieux défavorisés

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Christiam Shema Talavera Paredes
Direction : Guylaine Molina
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Sciences de l'éducation
Date : Soutenance le 09/10/2015
Etablissement(s) : Aix-Marseille
Ecole(s) doctorale(s) : Ecole doctorale Cognition, Langage et Education (Aix-en-Provence ; 2000-....)
Partenaire(s) de recherche : Equipe de recherche : Université Aix-Marseille. Apprentissage, didactique, évaluation, formation
Jury : Président / Présidente : Jeanne Mallet
Examinateurs / Examinatrices : Guylaine Molina, Jeanne Mallet, Marie-Louise Martinez, Richard Étienne
Rapporteurs / Rapporteuses : Marie-Louise Martinez

Résumé

FR  |  
EN

Les recherches actuelles sur la résilience s’intéressent à l’intervention psychoéducative sur les facteurs de risque, en vue de passer d’une résilience naturelle à une résilience assistée : nous considérons la promotion des pratiques de résilience comme un facteur de développement des capacités psychologiques des enfants. Dans ce sens, le milieu scolaire peut constituer un espace d’interactions sociales et avec le soutien de la famille favoriser l’émergence de ressources socio-affectives, cognitives et conatives. Comment les pratiques scolaires peuvent-elles promouvoir la résilience ? Pour répondre à cette question, nous avons travaillé auprès d’un échantillon de 119 enfants à haut risque fréquentant des écoles défavorisées du Pérou. Notre approche méthodologique a pris en compte la perception qu’ont les enseignants et les élèves du climat social scolaire, en particulier des relations entre élèves, des relations entre enseignants, des relations entre élèves et enseignants, de l’organisation, de l’établissement des règles, et du développement d’activités périscolaires. En outre, nous avons identifié les besoins psychosociaux des élèves sur la base de leurs déclarations. Ces analyses nous ont apporté des éléments de réponse qui nous servent à proposer des pratiques psychoéducatives de résilience.Les pratiques psychoéducatives sont réparties en quatre catégories : la salle de classe et l’école, l’école et la famille, les parents et l’enfant, et les besoins psychosociaux de l’enfant/élève.