Thèse soutenue

Contribution ergonomique à l’analyse prospective d’innovations technico-organisationnelles dans les systèmes complexes

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : François Palaci
Direction : Pascal Salembier
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Réseaux, Connaissances, Organisations
Date : Soutenance le 04/11/2014
Etablissement(s) : Troyes
Ecole(s) doctorale(s) : Ecole doctorale Sciences pour l'Ingénieur (Troyes, Aube)
Partenaire(s) de recherche : Entreprise : EDF
Laboratoire : Institut Charles Delaunay / ICD
Jury : Président / Présidente : Eric Brangier
Examinateurs / Examinatrices : Pascal Salembier, Eric Brangier, Ina Wagner, Benoît Journé, Alain Giboin, Geneviève Filippi
Rapporteurs / Rapporteuses : Eric Brangier, Ina Wagner

Mots clés

FR  |  
EN

Résumé

FR  |  
EN

La réussite des projets d’introduction d’innovations technico-organisationnelles au sein de systèmes complexes passe par une capacité d’anticipation des conséquences des évolutions programmées. L’ergonomie se saisit de cet enjeu en proposant des démarches méthodologiques visant à approcher l’activité future. Comment décrire, analyser, modéliser l’activité et un futur dispositif, pour les mettre en relation afin d’élaborer des visions de ce que pourrait devenir l’activité ? La question critique est celle de la projection de l’activité dans la situation régie par le futur dispositif. L’examen des démarches existantes montre que les caractéristiques des projets d’innovation et celles des situations concernées peuvent rendre ces démarches difficiles à mettre en œuvre. Une démarche alternative d’analyse prospective des innovations est proposée, qui comprend différentes étapes : caractérisation des dimensions structurantes de l’activité coopérative ; caractérisation des éléments constitutifs du futur dispositif et des grands principes sous-jacents à ces éléments ; mise en relation pour construire une vision des conséquences possibles de l’évolution du dispositif. Cette démarche a été mise à l’épreuve dans le cadre d’un projet d’évolution du dispositif de sécurisation des interventions de maintenance (consignation) dans une industrie de process à risques. Elle a permis de mettre en évidence la centralité des protocoles de coordination, qui forment un « écosystème protocolaire », et le rôle périphérique joué par certains mécanismes, tels que la production d’une conscience mutuelle (mutual awareness)