Thèse soutenue

Le chant dans les monastères cisterciens de l’Europe francophone (1521-1903) : enquête sur les livres de chœur imprimes et manuscrits

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Marie-Luce Boschiero-Trottman
Direction : Xavier Bisaro
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Musicologie
Date : Soutenance le 25/11/2014
Etablissement(s) : Tours
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale Sciences de l'homme et de la société (Tours ; 1996-2018)
Partenaire(s) de recherche : Equipe de recherche : Centre d'études supérieures de la Renaissance (Tours ; 1956-....)
Jury : Président / Présidente : Bernard Dompnier
Examinateurs / Examinatrices : Cécile Davy-Rigaux, Daniel-Odon Hurel, Daniel Saulnier

Résumé

FR  |  
EN

Entre 2008 et 2011, l’inventaire des livres liturgiques de 51 communautés cisterciennes de l’Europe francophone a mis en lumière un fonds unique de Graduels et d’Antiphonaires de choeur, tant manuscrits qu’imprimés, parus entre la Renaissance et le début du XXe siècle. Ces ouvrages constituent le corpus principal de cette thèse dont l’objectif est d’en interroger le contenu au regard de l’histoire de l’Ordre cistercien, mais aussi de l’évolution du chant ecclésiastique. La périodisation est définie en fonction des bornes suivantes : le terminus a quo (1521) correspond à la première impression d’un livre de choeur cistercien et son terminus ad quem (1903) est celui de la publication du dernier ouvrage de ce format au sein de cet Ordre spécifique. L’étude est menée selon trois axes : analyse codicologique ; philologie des traces d’usage introduites au cours des âges ; approche musicologique d’un échantillon d’Offices liturgiques (Office de la Dédicace et Office votif du Sacré-Coeur)