Thèse soutenue

Imagerie morphologique et fonctionnelle de l'aorte

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Phuong Thao Nghiem
Direction : Hervé RousseauRamiro Moreno RoaMinh Hoang Tran
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Radio-physique et imagerie médicale
Date : Soutenance en 2014
Etablissement(s) : Toulouse 3

Mots clés

FR

Mots clés contrôlés

Résumé

FR  |  
EN

L’objectif de ce travail est de proposer une méthode d’imagerie fonctionnelle aortique accessible aux cliniciens. La méthode combine la tomodensitométrie (TDM) et la mécanique des fluides numériques (CFD: Computational Fluid Dynamic) dans un processus quasi-automatisé, qui modélise l’aorte avec un minimum d'intervention humaine. Cette méthode a permis d’étudier une population de 52 cas (22 aortes saines, 30 anévrismes abdominaux sous rénaux) pour une meilleure compréhension des paramètres morphologiques et hémodynamiques de l'aorte. Nous avons pu démontrer la faisabilité de notre méthode de modélisation par l’enchaînement de l’analyse morphologique (Osirix, Pixmeo, Switzerland) et fonctionnelle (XFlow, Next Limit Technologies, Madrid). La mise en relation de l’exploration morphologique de l’aorte (diamètres, volumes) avec les résultats CFD (vitesse, pression, contrainte de cisaillement par segments aortiques) a permis d’émettre des hypothèses sur le remodelage de la paroi artérielle, le déplacement des endoprothèses et le risque de rupture de l’AAA. Ce travail propose un nouveau type d’imagerie fonctionnelle qui complète le diagnostic basé uniquement sur l’analyse des diamètres aortiques. La modélisation CFD basée sur la méthode Lattice Boltzman présente de nombreux avantages (rapidité, gestion des géométries, maillages, interface) par rapport à la méthode de CFD traditionnelle qui résout les équations de Navier-Stokes. Ces avantages ont permis à un clinicien autonome de mener à terme cette expérience scientifique.