Thèse soutenue

Communication et travail collectif des soignantes en situation de métissage à l'hôpital : le cas des cadres de santé, infirmières et aide-soignantes

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Chantal Laurens
Direction : Arlette Bouzon
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Sciences de l'information et de la communication
Date : Soutenance le 19/09/2014
Etablissement(s) : Toulouse 2
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale Arts, Lettres, Langues, Philosophie, Communication (Toulouse)
Partenaire(s) de recherche : Equipe de recherche : Laboratoire d'études et de recherches appliquées en sciences sociales (Toulouse ; 1983-....)
Laboratoire : Laboratoire d'Etudes et de Recherches Appliquées en Sciences Sociales
Jury : Examinateurs / Examinatrices : Laurent Morillon, Pascale Estecahandy
Rapporteurs / Rapporteuses : Gino Gramaccia, Ivone de Lourdes Oliveira

Résumé

FR  |  
EN

Cette recherche se propose d’étudier le travail collectif des équipes soignantes à l’hôpital dans un contexte interculturel et de normalisation. Le métissage des équipes semble apparaître comme une éventuelle difficulté. Notre approche est communicationnelle, selon une visée compréhensive. Notre positionnement épistémologique est interprétativiste. Notre travail se centre sur un moment de communication : la relève inter équipe étudiée par Grosjean et Lacoste en 1999. L’enquête est menée dans les services de soins d’un centre hospitalier régional. L’analyse est fondée sur une observation participante de trente mois, une immersion dans l’équipe et ses activités. Nous réalisons également des entretiens semi directifs, des questionnaires auto administrés et un journal de bord afin de recueillir les données issues du discours des soignantes. Les données de l’observation sont traitées par une analyse quantitative et qualitative.L’analyse de contenu des discours soignants fait émerger des résultats similaires aux travaux de Grosjean et Lacoste mais aussi ce que nous considérons être l’existence d’un impensé racial dans l’équipe soignante. Cette découverte constitue une contribution à la discipline des sciences de l’information et de la communication. En outre, nos résultats questionnent l’intégration de la diversité culturelle dans le processus d’élaboration ou de développement de l’intelligence collective.