Thèse soutenue

Le charisme prophétique en politique : entre enchantement stratégique et stratégie de l'enchantement : le cas de la candidature de José Bové à l'élection présidentielle de 2007

FR  |  
EN

Accès à la thèse

Version(s) validée(s) par le jury

Auteur / Autrice : Aïcha Bourad
Direction : Éric Darras
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Science politique
Date : Soutenance le 16/05/2014
Etablissement(s) : Toulouse 1
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale Droit et Science Politique (Toulouse)
Partenaire(s) de recherche : Laboratoire : Laboratoire des Sciences Sociales du Politique (Toulouse)

Résumé

FR  |  
EN

150 ans après la naissance de Max Weber, cette thèse revient sur l'actualité sociologique du concept de domination charismatique en l'interrogeant au travers de la candidature de José Bové lors de l'élection présidentielle française de 2007. Plutôt que de les opposer, la dimension enchantée du charisme wébérien et son interprétation stratégique sont mobilisées de concert. L'ambition reste de comprendre et d'expliquer les conditions sociales de possibilité et de réception de cette candidature atypique, d'appréhender ce phénomène en retraçant, par une biographie sociologique de José Bové les conditions d'actualisation d'un leadership dans les configurations successives du champ politique comme dans l'ensemble des cercles concentriques qui l'entourent dont une « communauté émotionnelle » hétéroclite. Puis la question de l'anormalité supposée de cette candidature « hors partis » est interrogée au travers de l'analyse des profils des militants engagés et des pratiques militantes observées, à l'aune des travaux existants sur l'engagement militants dans les partis politiques comme dans les mouvements sociaux. L'enquête lie les données quantitatives d'un questionnaire avec 30 entretiens de militants dont certains ont été revus régulièrement pour analyser l'évolution de l'engagement sur le temps long (2007-2011) ; s'ajoute un travail d'analyses des archives audio-visuelles et de presse écrite ainsi qu'un corpus de mails et de pages web qui viennent étoffer les observations participantes réalisées durant 5 années ainsi que deux entretiens avec le candidat. Cette étude de terrain permet à la fois d'actualiser la sociologie politique de l'engagement et du militantisme par l'hybridité des pratiques, politique et mouvementiste, qui s'y déploient et d'interroger l'évolution du champ politique de la gauche de gauche en France en questionnant l'apparente autonomisation des mouvements sociaux vis-à-vis du champ politique.