Thèse soutenue

La suppléance à la source d'une ecclésiologie de l'exception

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Hervé Mercury
Direction : Michel Deneken
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Théologie catholique
Date : Soutenance le 26/03/2014
Etablissement(s) : Strasbourg
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale de Théologie et Sciences Religieuses (Strasbourg ; 1997-....)
Partenaire(s) de recherche : Laboratoire : Droit, religion, entreprise et société (Strasbourg)
Jury : Président / Présidente : Philippe Vallin
Rapporteurs / Rapporteuses : Marco Ventura, Joseph Famerée

Résumé

FR  |  
EN

Ce travail est une réflexion théologique sur la notion canonique de suppléance. La suppléance est restreinte au pouvoir exécutif de gouvernement (canon 144). D’où une étude sur le lien entre suppléance et potestas sacra et les conditions d’une application aux laïcs. Des cas sont recensés dans lesquels le salut d'une âme est engagé. Leur analyse théologique établit une ecclésiologie de l'exception à partir de l’adage : necessitas non habet legem, de l'appartenance à l’Église et du statut des divers groupes ecclésiaux. Le subsistit in et la notion de communion en sont éclairées. L’ecclésiologie de l'exception est le domaine propre de la suppléance qui intervient aussi dans l'Institution par le sensus fidei et les charismes. D’où une réévaluation de : « hors de l’Église, point de salut ». La suppléance est un critère herméneutique utilisable en exégèse (Galates : place de Paul) et en histoire (Tertullien, Cyprien : absence de potestas sacra comme limite irréductible à l'exercice supplétoire).