Thèse soutenue

Trois essais en économie monétaire : transparence de la banque centrale et implications macroéconomiques des frictions financières

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Qiao Zhang
Direction : Frédéric DufourtMeixing Dai
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Sciences économiques
Date : Soutenance le 25/09/2014
Etablissement(s) : Strasbourg
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale Augustin Cournot (Strasbourg ; 1995-....)
Partenaire(s) de recherche : Laboratoire : Bureau d'économie théorique et appliquée (Strasbourg ; 1972-....)
Jury : Président / Présidente : Thomas Seegmuller
Examinateurs / Examinatrices : Moïse Sidiropoulos
Rapporteurs / Rapporteuses : Thomas Seegmuller, Stéphane Auray

Résumé

FR  |  
EN

Dans cette thèse, l'objectif de mes recherches, s'inscrivant dans la lignée de la littérature qui donne un rôle prééminent aux intermédiaires financiers dans les modèles macroéconomiques,consiste à comprendre les mécanismes qui ont permis à l'intermédiation financière imparfaite et parfaite d'affecter la dynamique de l'économie et la transmission de la politique monétaire, et de fournir une nouvelle formulation théorique pour l'évaluation de la politique monétaire non conventionnelle. Pour ce faire, j'ai d'abord considéré l'impact de l'intermédiation financière sur l'analyse des effets de la transparence de la banque centrale (chapitre 2). Dans le chapitre 3, je me suis concentré sur le rôle joué par l'intermédiation financière imparfaite et les frictions financières dans la transmission des chocs : par quels mécanismes, la présence d'intermédiaires financiers contraints par leur bilan affecte l'effet des chocs sur la macroéconomie? Enfin, dans le quatrième chapitre, je construis un modèle théorique pour analyser une question importante : le mécanisme de transmission des effets de l'achat à grande échelle de la banque centrale de titres adossés, qui n'a pas été effectué dans la littérature existante.