Thèse soutenue

Algorithmes pour l'identification et la surveillance vibratoire à base de méthodes sous espaces appliqués aux systèmes tournants

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Ahmed Jhinaoui
Direction : Laurent MevelJoseph Morlier
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Traitement du signal et télécommunications
Date : Soutenance le 28/05/2014
Etablissement(s) : Rennes 1
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale Mathématiques, télécommunications, informatique, signal, systèmes, électronique (Rennes)
Partenaire(s) de recherche : PRES : Université européenne de Bretagne (2007-2016)
Laboratoire : Institut de recherche en informatique et systèmes aléatoires (Rennes)

Mots clés

FR

Mots clés contrôlés

Résumé

FR  |  
EN

Les méthodes d'identification dites sous-espace sont largement utilisées pour la caractérisation des modes propres et la surveillance des structures mécaniques. Elles ont fait leurs preuves pour les systèmes dont la dynamique est invariante dans le temps. Elles ne sont, toutefois, pas adaptées à des systèmes à rotors comme les hélicoptères et les éoliennes qui, de part leurs parties tournantes, sont périodiques dans le temps. Le but de cette thèse est d'étendre le champ d'application de ces méthodes à cette classe particulière de systèmes. Tout d'abord, un algorithme qui permet d'identifier certaine structure modale, dite de Floquet, est proposée. Ensuite, une étude de sensibilité est réalisée dans le but de quantifier les incertitudes, liées aux bruits ou à d'autres facteurs, sur les paramètres modaux identifiés. Enfin et partant de l'algorithme d'identification, une méthode de détection d'instabilité est développée. Cette méthode est basée sur la définition d'un résidu, fonction des paramètres modaux, et la surveillance d'un changement éventuel de ce résidu qui correspond à une déviation vers un régime instable. Ces méthodes ont été appliquées à des modèles numériques et à des données expérimentales.