La construction de la forme urbaine : approche archéologique et archéogéographique du processus urbain de Reims du début du Moyen Age à la ville préindustrielle.

par Claire Pichard

Thèse de doctorat en Histoire, civilisation, archéologie et arts des mondes anciens et médiévaux

Sous la direction de Alain Devos.

Soutenue le 15-12-2014

à Reims , dans le cadre de Ecole doctorale Sciences de l'homme et de la société (Reims, Marne) , en partenariat avec (GEGENAA) -Groupe d'Etude sur les Géomatériaux et Environnements Naturels, Anthropiques Archéologiques (laboratoire) .


  • Résumé

    Fouillée depuis une trentaine d'années, Reims est surtout connue pour son passé antique. Cette étude porte sur l'urbanisation de la ville de la fin du IVe siècle au XIXe siècle. Dans cette perspective la trame parcellaire est à la fois une source et un objet d'étude. La démarche a été pensée comme une démarche archéologique. Il s'agissait d'abord de confronter les formes de l'urbain avec les données matérielles, pour renseigner des éléments qui dynamisent et structurent la ville sur la longue durée.Trois volets ont été abordés. Le premier est d'ordre méthodologique. Il interroge les outils à utiliser et mettre en place pour traiter l'ensemble de l'espace urbain Le second volet consiste en une analyse mutliscalaire de certains objets urbains pour mettre en avant des lieux structurants de la ville médiévale et moderne : réseau viaire, zone humide, quartiers à dominante ecclésiastique ou économique. Dans la lignée des Documents d'Evaluation du Patrimoine Archéologique des Villes Française, la thèse se proposait avant tout de faire un état des lieux des phases d'évolution de la ville. Un chapitre conclusif de modélisation chrono-chorématique permet de faire le point sur les informations traitées et l'évolution des éléments structurants de la ville.

  • Titre traduit

    The construction of the urban shape : archaeological and archaeogeographical approach of the urban fabric from the Middle Ages until the preindustrial city.


  • Résumé

    Excavated for about thirty years Reims is chiefly known for its ancient past. This work is focused on the city urbanisation from the end of the 4th century until the middle of the 19th century. In this perspective the plot frame is both a source and object of study. In an archaeological approach, I compare the urban forms first with material data, then with ecological data and archieves, to inform elements that drive and structure the city over the long term.Three main approaches were followed. The first one is methodological. It questions tools to create to threat all of the urban space. The second line consists of analysing urban objects from diferent scales to highlight structuring spaces : road network, wet zone, economic or ecclesiastical areas. Like Documents d'Evaluation du Patrimoine Archéologique des Villes Française, the purpose of this study was to the evolution of the city phases. A concluding chapter of chrono-chorematic modeling allows to review the data threated and the evolution of structural elements of Rheims.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Reims Champagne-Ardenne (Bibliothèque électronique). Bibliothèque universitaire.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.