Thèse soutenue

De la connaissance de la valeur sociale à la prédiction de performance. Approche psychosociale de la description de soi dans les inventaires de personnalité

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Sylvain Caruana
Direction : Patrick Mollaret
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Psychologie
Date : Soutenance le 02/12/2014
Etablissement(s) : Reims
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale Sciences humaines et sociales (Reims ; 2012-)
Partenaire(s) de recherche : Laboratoire : (C2S) - Laboratoire de psychologie Cognition Santé Socialisation
Jury : Président / Présidente : Odile Hirschauer-Rohmer
Examinateurs / Examinatrices : Patrick Mollaret, Fabrizio Butera, Régis Lefeuvre
Rapporteurs / Rapporteuses : Alain Somat

Résumé

FR  |  
EN

L'objectif de cette thèse était de montrer que les autodescriptions dans les inventaires de personnalité expriment la connaissance que les individus ont de valeur sociale qu'il convient d'exprimer selon les contextes de passation. Nous nous sommes principalement appuyés sur la littérature relative au jugement social, qui définit la valeur sociale à partir de deux dimensions fondamentales : la désirabilité sociale et l'utilité sociale. La première, la désirabilité sociale, exprime la réputation des personnes à susciter des affects positifs dans les relations sociales. La seconde, l'utilité sociale, exprime la réputation à performer dans un système social. Dans ce cadre, nous avons examiné l'hypothèse générale selon laquelle les réponses données à un inventaire de personnalité reposent davantage sur la valeur d'utilité et/ou de désirabilité des items (information évaluative) que sur les facteurs de personnalité qu'ils sont censés mesurer (information descriptive). Nous avons d'abord montré que les individus attribuent plus ou moins de désirabilité et d'utilité sociale aux différents items des inventaires de personnalité. Nous avons ensuite mis en évidence que la prise en compte de cette information évaluative permet aux répondants de mieux faire correspondre leurs réponses aux prescriptions sociales (explicites ou implicites). Dans un troisième ensemble d'études, nous avons étudié le rôle des informations descriptives et des informations évaluatives dans les inférences de performance professionnelle. Les données ont mis en évidence que les individus utilisent davantage l'information évaluative lorsqu'ils doivent pronostiquer la performance professionnelle. Enfin, les deux dernières études montrent que les facteurs de personnalité prédisent la performance essentiellement à travers les items dont la valeur sociale est congruente avec la valeur mobilisée par le critère de performance (sélection, relations sociales). Pris ensemble, nos résultats soutiennent notre hypothèse générale et indiquent que les individus expriment une connaissance intuitive de leur valeur sociale dans les inventaires.