Thèse soutenue

Politique et poétique du tiers texte : une expérience de lecture de "L'innomable" - "The unnamable" de Samuel Beckett

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Lily Robert-Foley
Direction : Tiphaine Samoyault
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Littérature générale et comparée
Date : Soutenance en 2014
Etablissement(s) : Paris 8
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale Pratiques et théories du sens (Saint-Denis, Seine-Saint-Denis1992-....)

Mots clés

FR

Résumé

FR  |  
EN

Dans ce travail, il s’agit de théoriser la notion de tiers texte, qui surgit de la conjonction et du divorce entre les autotraductions de L’Innommable et de The Unnamable de Samuel Beckett. Cette confrontation donne lieu à une expérience de lecture, qui se situe à la frontière entre écriture créative conceptuelle et recherche universitaire. La notion de tiers texte (dont la graphie en gras manifeste la volonté d’une activité de brouillage) est inspirée de la notion de « tiers-espace » empruntée à Homi K. Bhabha. Il s’agit d’un entre-deux, mobile et irreprésentable, semblable à celui produit par la traduction. La lecture guidée par le tiers texte commence avec une "épochè queere", une expérience méthodologique. L’épochè queere écarte toute une gamme de présuppositions liées à la lecture, à la langue et au langage, en commençant par la notion d’auteur. Elle écarte l’interprétation transcendantale, et horizontalise toute hiérarchie binaire de la signification (signifiant/signifié, mot/esprit, sourcier/cibliste, das Gemeinte/das Meinen, form/content, etc. ). Elle remplace ces hiérarchies par une activité d’auto-allégorisation qui se renouvelle de manière perpétuelle, autour du point de résistance constitué par l’activité du trope en traduction.