Thèse soutenue

Chants populaires néo-helléniques. La mort

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Alexandra Schina
Direction : Henri Tonnet
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Études grecques
Date : Soutenance le 10/05/2014
Etablissement(s) : Paris 4
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale Mondes anciens et médiévaux (Paris ; 2000-....)
Partenaire(s) de recherche : Equipe de recherche : Etudes et édition de textes médiévaux (Paris ; 2008-....)
Jury : Président / Présidente : Dominique Arnould
Examinateurs / Examinatrices : Sophie Vassilaki, Gunnar De Boel

Résumé

FR  |  
EN

L’étude à trait à la conception populaire grecque moderne de la mort et de la vie dans l’au-delà, reflétée dans les chants populaires néo-helléniques. Elle présente la mentalité païenne héritée de l’Antiquité et les éléments provenant de la religion chrétienne. Elle décrit les préoccupations sentimentales et sociales: le destin personnel du défunt, la dissolution de la famille, le changement de statut social des gens, l’importance de la conservation du deuil. Elle parle des caractéristiques des divinités funéraires: Charos, les tentatives pour le racheter, le combat avec lui, sa coexistence avec Dieu; les psychopompes de caractère chrétien et la conception populaire du Diable. Elle analyse les moments précédant, pendant et juste après la mort et leur cérémonial: les signes de la mort, les adieux, la confession et le dernier souffle. Les lamentations sont analysées: leurs caractéristiques, leur cérémonial, leur importance et leur contenu (les couples, les orphelins, les veuves, les membres de la famille, les jeunes gens, les vieillards, les émigrés). La sépulture et son cérémonial (le dernier baiser, la descente en terre, le tombeau et la consolation) sont présentés, ainsi que le rôle du deuil influençant l’avenir des membres de la communauté traditionnelle. Nous présentons la relation entre les vivants et les morts: la séparation et ses conséquences, l’envie de contacter les morts (l’envoi de choses, la montée et la descente dans l’Hadès, la reconnaissance entre les défunts, les demandes de retour, les messes de commémoration). Nous analysons finalement l’image populaire du monde d’en bas (Hadès), du Paradis et de l’Enfer, ainsi que les idées sur la Résurrection.