Pronostic de la mortalité des patients transplantés rénaux : application à la cohorte DIVAT

par Marine Lorent

Thèse de doctorat en Biologie, médecine et santé. Biologie, médecine et santé

Sous la direction de Magali Giral.


  • Résumé

    Le développement d’outils pronostiques de la mortalité des patients transplantés rénaux est essentiel pour l’amélioration de la prise en charge personnalisée. Néanmoins, cet objectif soulève de nombreuses questions méthodologiques et cliniques. Dans ce manuscrit, nous proposons un score de mortalité calculé à 1 an post-transplantation comportant de bonnes capacités pronostiques. Nous pensons que ce score pourrait être utile en pratique pour l’adaptation de la prise en charge des receveurs en complémentarité de l’évaluation du risque de retour en dialyse. Nous présentons également une nouvelle méthodologie, appelée courbes ROC nettes dépendantes du temps. Elle reprend le concept de survie nette et vise à évaluer les capacités d’un marqueur à prédire la mortalité en excès due à une pathologie, en prenant la population générale comme référence. Dans le contexte particulier de la transplantation rénale, la population de référence appropriée est celle des patients dialysés en attente de transplantation. Nous nous intéressons donc finalement à étudier la mortalité relative des patients transplantés par rapport à ceux restés en dialyse. Nous présentons ainsi les résultats originaux obtenus à partir d’un modèle de survie relative à risques multiplicatifs.

  • Titre traduit

    Mortality prognostic in kidney transplant recipients : application to the DIVAT cohort


  • Résumé

    Development of mortality prognostic tools in kidney transplant patients is essential for improving individualized medical management. Nevertheless, this objective leads to methodological and clinical questions. In this manuscript, we propose a prognostic score of mortality calculated at 1 year post-transplantation with good prognostic capacities. We believe this score would be useful in practice for the adaptation of the health care complementary to the evaluation of the return-to-dialysis risk. We also present a new method, called net time-dependent ROC curves. The concept of net survival was used to evaluate the capacities of a marker to predict the excess mortality related to chronic disease, taking into account the general population as reference. In the specific context of kidney transplantation, a relevant reference population is patients treated by dialysis and awaiting transplantation. Thus, we are interested in studying the relative mortality of kidney transplant recipients compared with dialysis patients. We present the original results obtained using a relative survival model with multiplicative risks.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (217 p.)
  • Annexes : Bibliogr. 180 réf.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. BU Santé.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 14 NANT 34-VS
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.