Développement de la compétence narrative en arabe tunisien : rapport entre formes linguistiques et fonctions discursives

par Darine Saidi

Thèse de doctorat en Sciences du langage

Sous la direction de Harriet Jisa.

Soutenue le 03-12-2014

à Lyon 2 , dans le cadre de École doctorale Lettres, langues, linguistique, arts (Lyon) , en partenariat avec Laboratoire Dynamique Du Langage (1994-...) (laboratoire) .

Le président du jury était Denis Creissels.

Le jury était composé de Maher Bahloul.

Les rapporteurs étaient Dominique Caubet.


  • Résumé

    Les langues du monde diffèrent en ce qui concerne l’encodage des événements et la structuration de l’information dans un discours narratif. Les outils linguistiques varient et les particularités typologiques de chaque langue influencent la façon dont le locuteur conceptualise un événement et l’encode verbalement. Notre objectif dans ce travail est d’examiner, dans une perspective développementale, la façon dont les locuteurs tunisiens se réfèrent aux événements dans une production narrative et les structurent en fonction des outils morphosyntaxiques disponibles dans leur(s) langue(s).Notre intérêt porte donc sur le développement de la compétence narrative dans une langue maternelle, l’arabe tunisien qui coexiste désormais avec l’arabe standard, langue de scolarisation, dans un paysage linguistique complexe. Le jeune enfant doit alors jongler avec des systèmes de langues différents, pour passer du statut de « native speaker » à celui de « proficient speaker ».L’arabe tunisien ou « l’arabe de la maison » est une langue essentiellement orale qui diffère considérablement de l’arabe standard. Très peu de travaux en ont décrit les spécificités, c’est pourquoi, nous consacrons une partie de notre travail à la description de certains aspects morphosyntaxiques de l’arabe tunisien en comparaison avec l’arabe standard, « langue de l’école ». L’autre objectif de notre recherche est d’étudier le développement de la compétence narrative chez les enfants tunisiens, un processus long et complexe qui se développe et s’améliore au fil des années. Pour cela nous avons constitué un corpus de productions narratives, élicitées à partir d’un livret d’images sans texte intitulé : ‘Frog where are you ?’ (Mayer, 1969). 60 locuteurs enfants (4, 7, 9, 11 ans) et 15 adultes tunisiens natifs ont participé à cette étude. Ce matériel expérimental a servi à de nombreuses études développementales et translinguistiques pour étudier l’acquisition du langage et le développement de la compétence narrative dans des langues très variées. Il nous a également permis de rendre compte du développement des formes linguistiques (ordre des mots, transitivité, voix grammaticale) et de leurs fonctions discursives dans une production narrative.

  • Titre traduit

    Development of narrative competence in Tunisian Arabic : association between linguistic forms and discursive functions


  • Résumé

    Languages differ regarding the expression of events and the organisation of information in narrative discourse. Linguistic tools vary and the typological properties of each language influence the way the speaker conceptualizes an event and encodes it verbally. The aim of this study is to examine from a developmental perspective the way Tunisian speakers refer to and organize these events in a narrative discourse according to the morphosyntactic constructions available in their language. Our interest focuses therefore on the development of narrative competence in a native language. Tunisian Arabic is a language which coexists with Standard Arabic in a complex linguistic situation. Thus, the young child has to « juggle » with two different linguistic systems in order to move from « native speaker » to « proficient speaker ». Tunisian Arabic is essentially a spoken language that differs considerably from Standard Arabic. Few studies have described its specificities, which is why part of this work is devoted to the description of some morphosyntactic aspects of this language compared to Standard Arabic. The other goal of our study is to examine the development of narrative competence in Tunisian Arabic children, a long and complex process that develop and improve over several years.To conduct this study, we used narratives elicited from age groups 4-7-9-11year-olds and adults native speakers of Tunisian Arabic, using a picture book entitled ‘Frog where are you ?’ (Mayer, 1969). This experimental material was used in many developmental and crosslinguistic studies to analyse language acquisition and the development of narrative competence in a variety of languages. It also allowed us to account for the development of linguistic forms (word order, transitivity, grammatical voice) and their discourse functions in a narrative production.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.