Thèse soutenue

L'impact des symboles dans la civilisation mésopotamienne : l'art et l'architecture : passerelle vers l'art musulman

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Jihad Saleh
Direction : Floréal Sanagustin
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Linguistique, littérature et civilisation arabes
Date : Soutenance le 09/05/2014
Etablissement(s) : Lyon 2
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale Lettres, langues, linguistique, arts (Lyon)
Partenaire(s) de recherche : Laboratoire : Interactions, corpus, apprentissages et représentations. Langues et littératures du monde arabe (Lyon, Rhône)
Jury : Président / Présidente : Henri-Hassan Sahloul
Examinateurs / Examinatrices : Hossein Esmaïli, Nehmetallah Abi-Rached

Résumé

FR  |  
EN

L'art et l'architecture sont deux sujets principaux pour connaitre le monde civilisationel de tel ou tel pays.Le progrès économique a donné naissance aux progrès culturels d’où le progrès de l'art et de l'architecture. Toutes les autres civilisations (civilisation byzantine, grecque, romaine, égyptienne, musulmane) ont suivi le même cheminement pour arriver au savoir- faire architectural et artistique.Les influences des symboles religieux avaient leurs impacts sur les différents éléments de la vie matérielle et spirituelle. Les histoires religieuses et l'utilisation des formes géométriques avec leurs significations mystiques ornent soit la façade extérieure soit l'espace architectural intérieur ou les deux ensemble. D’où le secret de la réussite de l'art et de l'architecture dans toutes les civilisations, d’où mon sujet d'étude. Finalement on peut dire qu'il n y a pas d'art sans religion ni religion sans art.