Thèse soutenue

Une approche générique pour protéger les cartes à puce Java Card ™ contre les attaques logicielles

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Guillaume Bouffard
Direction : Jean-Louis Lanet
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Informatique
Date : Soutenance le 10/10/2014
Etablissement(s) : Limoges
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale Sciences et ingénierie pour l'information, mathématiques (Limoges ; 2009-2018)
Partenaire(s) de recherche : Laboratoire : XLIM
Jury : Examinateurs / Examinatrices : Jean-Louis Lanet, Eric Poll, Emmanuel Prouff, Eric Vetillard
Rapporteurs / Rapporteuses : David Naccache, Peter Ryan

Mots clés

FR  |  
EN

Mots clés contrôlés

Résumé

FR  |  
EN

De nos jours, la carte à puce est la pierre angulaire de nos usages quotidiens. En effet, elle est indispensable pour retirer de l'argent, voyager, téléphoner, ... Pour améliorer la sécurité tout en bénéficiant d'un environnement de développement facilité, la technologie Java a été adaptée pour être embarquée dans les cartes à puce. Présentée durant le milieu des années 90, cette technologie est devenue la plate-forme principale d'exécution d'applications sécurisées. De part leurs usages, ces applications contiennent des informations sensibles pouvant intéresser des personnes mal intentionnées.Dans le monde de la carte à puce, les concepteurs d'attaques et de contre-mesures se livrent une guerre sans fin. Afin d'avoir une vue générique de toutes les attaques possibles, nous proposons d'utiliser les arbres de fautes. Cette approche, inspirée de l'analyse de sûreté, aide à comprendre et à implémenter tous les événements désirables et non désirables existants. Nous appliquons cette méthode pour l'analyse de vulnérabilité Java Card. Pour cela, nous définissons des propriétés qui devront être garanties: l'intégrité et la confidentialité des données et du code contenus dans la carte à puce. Dans cette thèse, nous nous sommes focalisés sur l'intégrité du code des applications. En effet, une perturbation de cet élément peut corrompre les autres propriétés. En modélisant les conditions, nous avons découvert de nouveaux chemins d'attaques permettant d'accéder au contenu de la carte. Pour empêcher ces nouvelles attaques, nous présentons de nouvelles contre-mesures pour prévenir les éléments indésirables définis dans les arbres de fautes.