Thèse soutenue

Les marginalia de lecture dans les « réseaux sociaux » du livre (2008-2014) : mutations, formes, imaginaires

FR
Auteur / Autrice : Marc Jahjah
Direction : Christian Jacob
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Sciences de l’information et de la communication
Date : Soutenance en 2014
Etablissement(s) : Paris, EHESS
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale de l'École des hautes études en sciences sociales
Partenaire(s) de recherche : Laboratoire : Anthropologie et histoire des mondes antiques (Paris2010-....)
Jury : Président / Présidente : Roger Chartier
Examinateurs / Examinatrices : Milad Doueihi, Béatrice Fraenkel
Rapporteurs / Rapporteuses : Marie-Anne Paveau, Marie-Sylvie Poli

Résumé

FR  |  
EN

Cette thèse étudie la manière dont se présentent dans les « réseaux sociaux » du livre un dispositif graphique et une forme herméneutique : la marge et les marginalia. Depuis 2008 se sont en effet multipliés des réseaux sociaux d'un nouveau genre, qui permettent à leurs utilisateurs de surligner des passages de livres, de les commenter et de les partager, à partir de logiciels ou d'appareils de lectures spécifiques. Ces « contenus produits par les utilisateurs » font par ailleurs l'objet d'exploitations diverses, de l'analyse statistique, censée épuiser la compréhension des pratiques de lecture, à l'« enrichissement » des fiches de livres sur Amazon. Un premier mouvement s'attache d'abord à définir la notion de « marginalia » puis à suivre ses différentes matérialisations historiques, de manière à situer notre propre corpus. Constitué d'une dizaine d'entreprises (notamment Readmill, Kobo et Amazon), il fait l'objet d'un traitement sémiotique dans une seconde partie, sensible aux processus d'industrialisation des écrits, aux stratégies d'encouragement à la participation, qui doivent favoriser le transfert des pratiques lettrées vers un public élargi. Une dernière partie tente de comprendre comment de tels modèles ont pu émerger, en identifiant les imaginaires d'Internet et leur passage dans l'édition numérique, à partir d'une perspective interdisciplinaire.