Exil et écriture dans la littérature de la Corne de l'Afrique

par Houssein Mohamed Abdi

Thèse de doctorat en [Lettres]

Sous la direction de Jacques Poirier.

Le jury était composé de Jean-Dominique Pénel, Papa Samba Diop.


  • Résumé

    Les auteurs de notre corpus, originaires de la Corne d'Afrique, région ravagée par des guerres civiles, écrivent la plupart à partir de l'étranger et font vibrer un vaste ensemble qui fait acte d'une inscription de l'exil : ces écrivians répondent plutôt à un désir de penser les notions dé'xil et d'errance qui s'exprime dans et par l'écriture. Par la singularité de leurs parcours, et par la pluralité de leurs identités, les personnes interrogées selon des tonalités différentes traduisent les brûlures d'existence qu'ils ressentent et évoquent à la fois la solitude, la nostalgie et la quête d'une vie meilleure. Ainsi, la littérature de la Corne d'Afrique, ces dernières décennies, s'inscrit dans une mémoire fragile et fragmentaire qui résulte de cette perte de lieu d'origine. Elle cherche un double lieu : lieu pour vivre et lieu pour s'exprimer librement. Elle communique une appartenance d'identité conflictuelle, mais sans cesse à reconquérir. D'ailleurs, ces auteurs contribuent à exprimer l'exil et son imaginaire par la somme des écritures particulières qui s'enracinent dan un monde réel, celui des frontières.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (389 p.)
  • Annexes : Bibliographie p. 277-296. Notes bibliographiques en bas de page

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Bourgogne. Service commun de la documentation. Section Droit-Lettres.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T552
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.