Thèse soutenue

Esthétique et politique dans la poésie de Charles Maurras

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Julien Cohen
Direction : Philippe BaudorreAlicia Piquer
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Littératures française, francophones et comparée
Date : Soutenance le 19/09/2014
Etablissement(s) : Bordeaux 3 en cotutelle avec Universitat de Barcelona
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale Montaigne-Humanités (Pessac, Gironde ; 2007-....)
Partenaire(s) de recherche : Etablissement d'accueil : Universitat de Barcelona
Laboratoire : Textes, littératures, écritures et modèles (Pessac, Gironde)
Jury : Président / Présidente : Francisco Lafarga
Examinateurs / Examinatrices : Jean-Yves Laurichesse, Àngels Santa, José María Fernández Cardo, Jeanyves Guérin, Éric Benoit
Rapporteurs / Rapporteuses : Francisco Lafarga, Jean-Yves Laurichesse

Mots clés

FR  |  
EN

Mots clés contrôlés

Mots clés libres

Résumé

FR  |  
EN

Basé sur une étude littéraire, ce travail se propose de resituer le discours poétique maurrassien au sein de la vaste discursivité polémique, politique, critique et philosophique de l’expression maurrassienne, de la fin du dix-neuvième siècle à l’incarcération finale de Riom. Il tente de mettre en lumière la totalité des formes et des enjeux de l’écriture poétique chez Charles Maurras aux divers moments de son histoire intellectuelle et à travers toutes les oeuvres poétiques publiées de Maurras. Cette étude cherche ainsi à montrer le rôle fondamental, de la critique littéraire à l’écriture poétique, de la tradition intellectuelle et esthétisante maurrassienne ainsi que son rôle stratégique dans les diverses représentations iconographiques maurrassiennes. Elle souligne également l’extraordinaire capacité de Maurras à construire une structure de pensée imposante et cohérente en redéfinissant le rôle discursif de cette poétique méconnue et les rapports de compénétration que cette écriture entretient avec la doctrine politique en montrant comment sa dimension prophétique implique une élévation transcendante de la doctrine politique, par delà les polémiques triviales de la vie journalistique quotidienne. En dernier lieu, et hors de toute approche partisane, ce travail tente de redéfinir l’esthétisme maurrassien et d’en délimiter les contours ambigus, sur le strict plan de l’esthétique littéraire. Cet ouvrage tente ainsi de creuser les problématiques de fond que pose la poésie maurrassienne au monde intellectuel : la teneur et l’unicité de son néo-classicisme, les équivoques de son esthétique, la valeur de l’ultime conversion mystique. Il s’efforce de mieux comprendre les constructions de la pensée maurrassienne, ses logiques et ses paradoxes en s’appuyant essentiellement sur l’oeuvre littéraire.