Thèse soutenue

Maîtrise des systèmes industriels : optimisation de la conception des lignes de production

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Yassine Ouazene
Direction : Hicham ChehadeAlice Yalaoui
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Optimisation et Sûreté des Systèmes
Date : Soutenance le 29/11/2013
Etablissement(s) : Troyes
Ecole(s) doctorale(s) : Ecole doctorale Sciences pour l'Ingénieur (Troyes, Aube)
Partenaire(s) de recherche :  : Conseil Régional de Champagne-Ardenne
Laboratoire : Institut Charles Delaunay / ICD
Jury : Président / Présidente : Mauricio Cardoso de Souza
Examinateurs / Examinatrices : Hicham Chehade, Alice Yalaoui, Mauricio Cardoso de Souza, Alexandre Dolgui, Mustapha Nour El Fath, Nathalie Sauer, Farouk Yalaoui
Rapporteurs / Rapporteuses : Alexandre Dolgui, Mustapha Nour El Fath

Résumé

FR  |  
EN

Lors de la phase de conception d'un système de production, toutes les alternatives fonctionnelles et technologiques doivent être étudiées afin de proposer la ou les meilleures solutions possibles. Ceci se traduit souvent par une conjugaison de plusieurs sous-problèmes tels que: la sélection de pièces d'équipements à partir d'un ensemble de solutions candidates pour chaque opération de fabrication; l'équilibrage et le dimensionnement des postes de travail; le dimensionnement des zones de stockage; le dimensionnement des systèmes de transport et l'aménagement des emplacements.Dans ce contexte, nous nous sommes intéressés à l’évaluation des performances ainsi qu’à l’optimisation de la conception d’un système de production très répandus dans l'industrie manufacturière à gros volume à savoir les lignes de production en série.Nous avons proposé une nouvelle méthode analytique d’évaluation de performances dite « Méthodes par Machines Equivalentes ». Cette méthode présente les avantages d'être plus précise et plus rapide que les approches existantes dans la littérature. Nous avons aussi montré la pertinence de cette méthode pour l’évaluation du taux de production des systèmes en configuration séries-parallèles ainsi que les lignes avec des machines ayant plusieurs modes de défaillance. Nous avons aussi développé un nouvel algorithme de programmation non linéaire afin d’optimiser le dimensionnement des stocks intermédiaires