Thèse soutenue

Signalisation de l'immunité innée et Apicomplexes : Rôle de la protéine adaptatrice MyD88 et de l'inflammasome dans le contrôle de l'infection à Toxoplasma gondii ou à Cryptosporidium parvum

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Marbel Torres Arias
Direction : Isabelle Dimier-Poisson
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Sciences de la vie et de la santé, spécialité Immunologie parasitaire
Date : Soutenance le 27/06/2013
Etablissement(s) : Tours
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale Santé, Sciences Biologiques et Chimie du Vivant (Centre-Val de Loire ; 2012-....)
Partenaire(s) de recherche : Equipe de recherche : Infectiologie et santé publique (Tours)
Jury : Examinateurs / Examinatrices : Céline Beauvillain, Gilles Thibault, Sonia Lacroix-Lamandé
Rapporteurs / Rapporteuses : François Erard, Eric Prina

Résumé

FR  |  
EN

Les Apicomplexes constituent une vaste famille de parasites protozoaires responsables de nombreuses maladies chez l’Homme et chez les animaux. C’est le cas de Toxoplasma gondii, agent de la toxoplasmose et de Cryptosporidium parvum, responsable de la cryptosporidiose. Ces pathogènes représentent un réel problème de santé publique et vétérinaire. A l’heure actuelle, les seuls moyens de lutte contre ces parasites demeurent la chimiothérapie car il n’existe aucune stratégie prophylactique efficace. L’identification de cibles vaccinales repose sur le décryptage des mécanismes de défense mis en jeux vis-à-vis de ces agents infectieux. Dans le cadre de cette thèse, nos recherches se sont tournées vers l’étude du bras inné de la réponse immunitaire et plus particulièrement vers les voies de signalisation intracellulaires conséquentes de la reconnaissance de ces parasites.