Thèse soutenue

Les protéines 14-3-3 et leurs cibles dans la voie de signalisation conduisant à la mort cellulaire programmée en réponses aux sphingolipides : régulation par le calcium

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Elsa Prigent
Direction : Valérie CotelleChristian Mazars
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Développement des plantes
Date : Soutenance en 2013
Etablissement(s) : Toulouse 3

Résumé

FR  |  
EN

En réponse aux attaques des plantes par des pathogènes, les bases à longues chaînes (LCBs) précurseurs des sphingolipides, participent à la mise en place d'une mort cellulaire programmée (PCD) chez les végétaux. Dans ce cadre, l'objectif du travail de thèse a été de caractériser cette voie de signalisation peu connue à ce jour. Ainsi, chez Arabidopsis thaliana, la régulation par les LCBs et le calcium d'une protéine kinase calcium-dépendante (CPK3) et des protéines 14-3-3s a été caractérisée. En réponse aux LCBs, CPK3 phosphoryle ses partenaires les 14-3-3s, conduisant à la dissociation du complexe et à la dégradation de CPK3. De plus, CPK3 a été identifiée comme un régulateur positif de la PCD médiée par les LCBs. En parallèle, de nouvelles cibles de 14-3-3s potentiellement impliquées dans cette PCD ont été identifiées par une approche de chromatographie d'affinité aux 14-3-3s associée à une analyse de protéomique quantitative avec marquage cellulaire isotopique 14N/15N.