Thèse soutenue

Les représentations de l'identité communale : psychosociologie d'un village re-composé, Gigouzac

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Edith Bour
Direction : Anne-Marie GraniéMichel Bataille
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Sociologie
Date : Soutenance le 22/02/2013
Etablissement(s) : Toulouse 2
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale Temps, Espaces, Sociétés, Cultures (Toulouse)
Partenaire(s) de recherche : Equipe de recherche : Dynamiques rurales (Toulouse)
Jury : Examinateurs / Examinatrices : Bernard Charlery de La Masselière, Juhane Dascon, Michel Lac
Rapporteurs / Rapporteuses : Alain Clémence, Gilles Ferréol

Résumé

FR  |  
EN

Après plusieurs décennies de désertification, certaines campagnes bénéficient aujourd’hui d’un réinvestissement croissant par des populations urbaines. Aussi, la restructuration des sociétés rurales interroge. Le paysage social change, transformant ainsi le rural en un monde social avant tout. Le village fait-il encore sens pour ses habitants ? La thématique de ce travail s’intéresse alors à l’évolution et à la transformation relationnelle de l’espace rural français, avec un intérêt tout particulier pour les communes de moins de 500 habitants et leur identité communale singulière. Le village de Gigouzac dans le Lot, 239 habitants, est mon terrain d’étude depuis plus de 10 ans. Ce choix n’est pas sans raisons et sans conséquences puisque j’habite mon terrain et mon objet d’étude, familialement, personnellement, et scientifiquement.La propriété essentielle de cette recherche est son caractère longitudinal, impliquant une mise à distance et une observation constante et participante. Ces différentes postures « du dedans » mêlent la sociologie et l’audiovisuel à une approche psychosociale. Le concept d’identité doit être défini en le signifiant. Cette thèse tente de saisir l’identité communale. Afin d’observer les effets que peut avoir l’arrivée de nouveaux habitants de culture urbaine sur cette identité, j’ai choisi de la considérer du point de vue de la psychologie sociale et de la dynamique de ses représentations. Les différentes méthodes de recueil de données employées, tour à tour quantitatives, comparatives, qualitatives, et audiovisuelles, montrent les permanences et les dynamiques de la ruralité. Le village évolue, se modernise, se réinvente, mais reste un territoire pertinent et cohérent, une réponse à l’individualisme grandissant de la société moderne.