Thèse soutenue

Brouillards mortels : une histoire de la production de météores industriels, 19e/20e siècles : le cas de la vallée de la Meuse

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Alexis Zimmer
Direction : Christian BonahJean-Christophe Weber
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Epistémologie et histoire des sciences et des techniques
Date : Soutenance le 25/11/2013
Etablissement(s) : Strasbourg
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale Augustin Cournot (Strasbourg ; 1995-....)
Partenaire(s) de recherche : Laboratoire : Sociétés, acteurs, gouvernement en Europe (Strasbourg)
Jury : Président / Présidente : Geneviève Massard-Guilbaud
Rapporteurs / Rapporteuses : Soraya Boudia, Isabelle Parmentier, Jay Rowell

Résumé

FR  |  
EN

Du 1er au 5 décembre 1930, un brouillard épais se répand dans la vallée de la Meuse. Ils sont nombreux à y laisser leur vie. Un an plus tard, des experts rendent leurs conclusions : le charbon et les composés soufrés de sa combustion sont mis en cause. Mais comment du « charbon » participe à la production de brouillards et rejoint, jusqu’à tuer, les poumons de ceux qui se sont retrouvés contraints de le respirer ? Ces liens « charbon - brouillards toxiques - poumons » n’ont rien d’évident. Ce travail tente de reconstituer les conditions historiques de leurs constructions. En considérant cette catastrophe dans le temps long de sa production ; en suivant la piste des matières de sa constitution et des assemblages technico-sociaux nécessaires à leur transformation ; en étudiant le rôle et les effets des pratiques savantes, il permet de comprendre la transformation conjointe, par l’industrialisation, des corps et des environnements et la production de nouveaux phénomènes météorologiques.