Thèse soutenue

Paysanneries amères au berceau de l’or brun : développement caféier et dislocation des sociétés paysannes dans le sud-ouest éthiopien

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Samir El Ouaamari
Direction : Hubert Cochet
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Géographie
Date : Soutenance en 2013
Etablissement(s) : Paris 10

Mots clés

FR

Mots clés contrôlés

Résumé

FR  |  
EN

Les agriculteurs des hautes terres du sud-ouest éthiopien, foyer génétique du Coffea arabica, sont à l’origine de modes de production de café singuliers, basés sur l’aménagement des espaces forestiers ou la construction ex nihilo d’agroforêts. Partie prenante de systèmes de production complexes relevant d’une petite agriculture familiale, la production de café est le plus souvent combinée à la culture attelée de céréales et au jardinage manuel à proximité des habitations. Cependant, parallèlement à un nouvel essor de la caféiculture depuis le milieu des années 1990, on assiste aujourd’hui à un creusement des inégalités entre, d’une part, des exploitants prospères proches d’un modèle « patronal », spécialisés dans la production et le commerce de café et, d’autre part, des agriculteurs relevant d’unités plus petites, tournés vers les cultures vivrières, et soumis à une dégradation progressive de leurs conditions de vie. L’Etat éthiopien, très dépendant des devises associées aux exportations de café, non seulement favorise ce processus en soutenant les producteurs les plus performants ou en investissant dans l’amélioration des conditions de commercialisation du café, mais contribue aussi à son développement à une échelle plus vaste, en accordant de vastes espaces forestiers pour l’établissement de plantations caféières à salariés privées. Censés protéger les pays producteurs de la volatilité du marché international, les dispositifs de « certification », pourtant basés sur des critères de « durabilité sociale », favorisent également les grandes structures capitalistes et patronales, laissant en marge une frange de la paysannerie de plus en plus large.