Thèse soutenue

Les enseignants universitaires algériens entre autonomie et instrumentalisation : 1971-1997

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Mohamed Toufik Madani
Direction : Aïssa Kadri
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Sociologie
Date : Soutenance en 2013
Etablissement(s) : Paris 8

Résumé

FR  |  
EN

Notre travail a consisté à mettre en évidence l'emprise de l'aspect idéologique du système d'enseignement supérieur en Algérie. En effet, ce dernier s'est perpétué, malgré les réformes successives de l'institution à travers les textes de loi qui voulaient le redéfinir, puisqu'ils n'ont fait que perpétuer le même type de fonctionnement, du moins du point de vue des catégories de droit et des règles qui définissait le système colonial. Pour résoudre la crise institutionnelle de l'université on a eu recourt au projet de son autonomie. Celle-ci avait pour finalité de redéfinir l'organisation de son fonctionnement, et les fonctions assumées par cette dernière dans la société. Cependant, la mutation vers l'autonomie ne semble pas être un objectif réalisable du fait du manque de moyens humains et matériels. Cet échec a pu être constaté à travers la persistance du même type de fonctionnement de l'institution, du moment que les principales caractéristiques de l'un des éléments essentiels de cette dernière (en l'occurrence les enseignants, sur qui nous avons mené une enquête) n'a fait que reproduire les mêmes schémas de fonctionnement.