Thèse soutenue

FR
Auteur / Autrice : Yanfen Wan
Direction : Marie Paule Pileni
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Chimie-Physique
Date : Soutenance en 2013
Etablissement(s) : Paris 6

Mots clés

FR

Mots clés contrôlés

Résumé

FR  |  
EN

Une étude systématique de la morphologie, la distance entre les particules et la cristallinité des NC dans les supracristaux est réalisée en modifiant la longeur de chaine et la quantité des agents de revêtement des nanocristaux, et les conditions d'évaporation de la solution. Nous avons tout d'abord démontré qu'il existe une hiérarchie dans l'organisation des nanocristaux en supracristaux. Cette hiérarchie se manifeste dans la morphologie des supracristaux. La morphologie des supracristaux d’or obtenus par évaporation de solutions colloïdales de nanocristaux est très sensible à la pression de vapeur du solvant présent lors du processus d'évaporation. Dans la seconde partie de ce travail, nous démontrons l’existence d’une association sélective des nanocristaux monocristallins. Les nanocristaux monocristallins s’associent pour former des assemblages sous forme de tétraèdres tronqués alors que les nanocristaux polycristallins forment un film de supracristaux. L’influence de la distance entre nanocristaux dans les supracristaux en fonction de la longueur de chaine des molécules utilisées pour stabiliser les nanocristaux a fait l’objet d’une étude approfondie. Nous montrons que la distance entre les nanocristaux varie avec la longueur des chaines alcanethiols, les conditions d'évaporation de solutions colloïdales de NC, et l’existence de molécules résiduelles d’alcanethiol adsorbées sur les chaines alkyl associées au nanocristal.