Thèse soutenue

La chanson d’auteur dans la société italienne des années 1960 et 1970 : une étude cantologique et interculturelle

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Céline Pruvost
Direction : Andrea Fabiano
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Études italiennes
Date : Soutenance le 11/12/2013
Etablissement(s) : Paris 4 en cotutelle avec Università degli Studi di Firenze, Rheinische Friedrich-Wilhelms-Universität (Bonn, Allemagne)
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale Civilisations, cultures, littératures et sociétés (Paris ; 1992-....)
Partenaire(s) de recherche : Equipe de recherche : Équipe Littérature et Culture Italiennes (Paris)
Jury : Président / Présidente : Perle Abbrugiati
Examinateurs / Examinatrices : Myriam Tanant, Adele Dei, Winfried Wehle, Pascal Pistone

Mots clés

FR  |  
EN

Résumé

FR  |  
EN

Cette thèse de doctorat analyse un objet culturel spécifique, la chanson d’auteur en Italie, entre 1958 et 1980. L’approche méthodologique choisie, la cantologie, consiste à croiser des analyses de texte, de musique et d’interprétation. L’étude s’intéresse également aux liens entre les chansons et le contexte culturel et social italien, ainsi qu’aux influences d’autres cultures, à travers les chansons francophones et anglophones.La première partie apporte une série de repères. Retracer l’émergence du néologisme « cantautore » et de l’expression « chanson d’auteur » permet de définir précisément le champ de l’étude. Une mise en perspective historique est complétée par des éléments géographiques et biographiques sur les auteurs du corpus. La deuxième partie rassemble des réflexions d’ordre méthodologique et esthétique, en proposant une synthèse d’approches innovantes et pluridisciplinaires qui permettent de ne pas réduire l’étude de la chanson à celle de son texte, et d’éviter ainsi l’assimilation encore trop fréquente avec la poésie. Une analyse comparée de traductions chantables et non-chantables démontre que l’écriture musicale conditionne profondément l’écriture textuelle. La troisième partie analyse les principales innovations introduites par les cantautori : l’évolution des contenus thématiques est d’abord mise au regard des évolutions législatives italiennes, pour aller ensuite vers une focalisation sur l’intérieur de la forme chanson, complétée par une étude de l’agencement des chansons entre elles. Ce cheminement débouche sur l’analyse d’interactions du genre chanson avec d’autres langages, à travers des formes incluant l’image, comme le cinéma ou l’opéra rock.