Pour un art biocritique : sexualité et action politique

par Esmeralda Mancilla Valdez

Thèse de doctorat en Arts. Arts plastiques. Musicologie

Sous la direction de Jean Da Silva.

Le président du jury était Joël Gilles.

Le jury était composé de Jean Da Silva, Miguel Egaña.

Les rapporteurs étaient Anne Larue.


  • Résumé

    L'art intègre parfois dans ses processus créatifs les témoignages corporels, sexuels, personnels et subjectifs/subjectivants de l’artiste, mais aussi de sujets sociaux qui s'opposent aux constructions sociales et culturelles imposées par le(s) biopouvoir(s) hégémonique(s). Cette thèse présente un art biocritique capable de reconnaître la potentialité esthétique et artistique des témoignages et des vécus qu'il intègre en tant que matériel plastique à sa biocritique artistique. Elle a pour objectif de proposer une théorie (la théorie esthétique biocritique) et une méthode de déconstruction esthétique permettant d'observer et de rendre observable les potentialités esthétiques des corporalités et sexualités subjectivantes considérées comme « abjectes» par le biopouvoir en tant qu'actions biocritiques esthético-politiques (exemples d'action politique de ce que l’auteure dénomme une biopolitique esthétique). Pour ce faire, le présent travail a mis en valeur la potentialité esthétique de l'autoérotisme et de l'orgasme, en tant qu'actions biocritiques menées dans le cadre de « l’Œuvre multiorgasmique collective ».

  • Titre traduit

    For a bio-critical art : sexuality and political action


  • Résumé

    The art sometimes includes in his creative process testimonies physical, sexual, personal and subjective/subjectifying of the artist, but also of the social subjects who oppose with their bodies at the social and cultural constructs imposed by biopower(s) hegemonic(s). This thesis presents an art bio-critic able to recognize the potential aesthetic and artistic testimonies and experiences abjects of the body as it integrates its plastic material bio criticism art. It aims to propose a theory (bio-critic aesthetic theory) and a method of deconstruction aesthetic to observe and make observable the aesthetic potential of corporality's and sexualities subjectivists considered "abjects" by the biopower as aesthetic and bio-political action biocritics (political action that the author denominates aesthetic biopolitics). To do this, the present work has highlighted the potential aesthetic autoeroticism / masturbation and orgasm / sexual pleasure, as actions biocritics conducted under "Work multiorgasmic collective."

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque électronique de l'université Paris 1 Panthéon-Sorbonne.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.