L'émergence des relations avec les investisseurs dans les sociétés cotées d'un pays en transition : le cas de la Roumanie

par Raluca Sandu (Rusu)

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de Marc Nikitin.

Soutenue le 16-01-2013

à Orléans , dans le cadre de École doctorale Sciences de l'homme et de la société (Orléans) , en partenariat avec Val de Loire Recherche en Management (laboratoire) .

Le président du jury était Henri Zimmovitch.

Le jury était composé de Marc Nikitin, Henri Zimmovitch, Yves Levant, Philippe Zarlowski, Jacques Richard, Keith Robson.

Les rapporteurs étaient Yves Levant, Philippe Zarlowski.


  • Résumé

    Cette thèse essaie de comprendre comment ont émergé les relations avec les investisseurs dans le contexte de la transition vers l’économie de marché, en s’appuyant sur le cas de la Roumanie. La recherche aboutit à la construction d’une généalogie des relations avec les investisseurs, tissant des histoires variées, fondée sur des études de cas, des témoignages et des données secondaires. Dans le contexte du capitalisme « qui se réinvente » à travers l’expérience de la transition, l’explication de la diffusion mécanique des pratiques ne peut pas satisfaire, car elle ignore les facteurs politiques et socioculturels. L’émergence des relations avec les investisseurs, en tant que pratique, fonction dans l’organisation et métier, se définit ainsi par le réseau qui se crée, par les alliances faites et défaites, enfin par la densité et la puissance des relations entre les différents acteurs. En problématisant la rupture représentée par la révolution, nous montrons que les relations avec les investisseurs n’émergent pas dans un vide. Pour cela, nous étudions le pont qui se crée entre l’époque communiste et l’économie de marché, en mettant surtout en avant le rôle de liant des professeurs, en absence d’une profession organisée. Ensuite, à travers trois études de cas d’entreprises cotées à la Bourse de Valeurs de Bucarest, nous montrons que les relations avec les investisseurs sont transformées lors de leur transport en contexte local et qu’elles transforment à leur tour les organisations et les acteurs individuels.

  • Titre traduit

    The emergence of investor relations in listed companies in a country in transition period : the case of Romania


  • Résumé

    The aim of the present PhD dissertation is to understand the way in which investor relations have emerged in the context of transition to the market economy, based on the case of Romania. The research results into a genealogy of investor relations, through different intertwining stories, on the basis of case studies, testimonies and secondary data. In the context of capitalism “reinventing itself” in transition, the mechanical diffusion of practices is not a satisfactory explanation, as it ignores political and socio-cultural factors. The emergence of investor relations, considered as a practice, as a function within organizations, and as a profession, is to be defined by the networks created, by the alliances that are formed and broken, by the density and strength of the relations between the various actors. By problematizing the fracture represented by the revolution, we show that investor relations do not appear inside a vacuum. For this purpose, we are studying the bridge between the communist era and the free market economy, stressing especially the importance of professors, in the absence of organized professional bodies. Then, through the means of three case studies of companies listed on the Bucharest Stock Exchange, we show that investor relations are transformed by their travel into the local context, and end by transforming the organizations and the individual actors.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université d'Orléans (Bibliothèque électronique). Service commun de la documentation.Division des affaires générales.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.