Thèse soutenue

FR
Auteur / Autrice : Anastasia Golubtsova
Direction : Jean-Michel AlimiVladimir Dmitrievich Ivashchuk
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Astronomie et astrophysique
Date : Soutenance en 2013
Etablissement(s) : Observatoire de Paris (1667-....)
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale Astronomie et astrophysique d'Île-de-France (Meudon, Hauts-de-Seine1992-....)
Jury : Président / Présidente : Jacques Colin
Examinateurs / Examinatrices : Jean-Michel Alimi, Vladimir Dmitrievich Ivashchuk, Roland Triay
Rapporteurs / Rapporteuses : Roland Triay

Mots clés

FR

Mots clés contrôlés

Résumé

FR  |  
EN

Pour un modèle gravitationnel D-dimensionnelle sur un produit de variétés d'Einstein, les solutions exactes générales sont générées en utilisant l'approche modèle sigma lon-linéaire. Les solutions sont obtenues dans le cas suivant 1) tous les espaces sont à variétés à Ricci-plates, 2) un espace (l'espace quotient) à courbure scalaire non nul et les autres variétés sont Ricci-plates. Pour le premier cas, nous montrons que les solutions peuvent décrire l'expression accélérée de l'Univers. Une sous-classe de solutions à symétrie sphérique est étudiée. Les nouvelles solutions pour le modèle 4D de la théorie Brans-Dicke généralisée avec champs scalaires non-universallement couplés à la gravité sont trouvées en termes de fonctions elliptiques. Nous montrons que pour certains paramètres les solutions peuvent être exprimées en termes de fonctions exponentielles. Nous étudions des solutions de type cosmologique, qui ont une origine supergravitationnnel. Une sous-classe de S-branes correspondantes aux algèbres de Lie de rang 3 est choisi, pour cette sous-classe il existe un intervalle de temps où une expansion accélérée d'un sous-espace de dimension 3 est compatible avec une petite variation de la constante gravitationnelle. Les intersections orthogonales de trois M-branes sont étudiées par la SUGRA N=1 à 11D. Les formules explicites pour le calcul de supersymétries préservées sont obtenues. Certains exemples de configurations supersymétriques contenant les espaces K3, C²/Z², une 4d pp-onde et R¹'¹/Z² sont présentés. Nous montrons que le remplacement de la variété plate avec topologie triviale par une variété Ricci-plate réduit le nombre des supersymétries préservées.