L'Arménie et la Transcaucasie dans la tradition cartographique française

par Vardan Mkhitaryan

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Gérard Dédéyan et de Ēdik Minasyan.

Soutenue le 17-10-2013

à Montpellier 3 en cotutelle avec l'Université d'Etat d'Erevan , dans le cadre de École doctorale 58, Langues, Littératures, Cultures, Civilisations (Montpellier ; ....-2014) , en partenariat avec Centre d'études médiévales de Montpellier (équipe de recherche) et de Université d'Etat d'Erevan (Etablissement d'accueil) .

Le président du jury était Isabelle Augé.

Le jury était composé de Gérard Dédéyan, Ēdik Minasyan, Isabelle Augé, Babken Harowt̕yownyan, Azat Bozoyan, Marie-Anna Chevalier, Pavel Chobanyan.


  • Résumé

    L’objectif de la thèse est de composer un catalogue des cartes françaises de l’ensemble ou d’une partie de la région étudiée, à partir des anciens recueils de cartes, et d’étudier les méthodes de publication des anciennes sources cartographiques : il s’agit de l’archéographie. Ce travail éclaire aussi la caractéristique des cartes russes, de nature historique, de la fin du XVIII° siècle et du début du XIX° siècle : l’exemple en est fourni par la « Carte du bassin du lac Sévang en Arménie, relevée par les ingénieurs russes en 1832 » et reformulée en langue française, en 1832, par le savant suisse Du Bois de Montperreux. A partir de cette carte, l’auteur de la thèse effectue des recherches sur l’altitude du lac Sévan à l’époque de l’établissement de ladite carte et sur les changements démographiques survenus dans le bassin du lac deSévan à la suite des traités russo-persans et russo-turcs. Le travail de Vardan Mkhitaryan se présente comme la première étude des cartes françaises sur le sujet et présente un catalogue de cartes inédit dans l’ensemble. [etc.]

  • Titre traduit

    Armenia and Transcaucasia in the tradition of the French cartography


  • Résumé

    The goal of the thesis is to set up a catalog of the French maps of the whole or part of the studied region, based on the ancient maps collections, and to study the publishing methods of the ancient cartographic sources. This is called archeography. This also enlightens the characteristics of the Russian maps, of historical nature, of the end of the 18th century and the beginning of the 19th century: a provided example is the “Map of the lake Sevang's basin in Armenia, measured by the Russia engineers in 1832” and reworded in French, in 1832, by the Swiss scholar Du Bois de Montperreux. Basing on this map, the author of the thesis performs some researches on the altitude of the lake Sevan at the time of the setting up of the aforesaid map and on the demographic changes that occurred in the lake Sevan's basin after the Russian-Persian and the Russian-Turkish treaties. VardanMikhitarian's work appears to be the the first study of the French maps on this subject and displays, in the main, an unprecedented catalogue of maps. [etc.]

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Lettres.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.