Évaluation du vécu des examens complémentaires par les patients à l'aide de mesures de la qualité de vie et des préférences : application au dépistage et au diagnostic initial du cancer du sein

par Laure Grandin de l'Eprevier

Thèse de doctorat en Biostatistique

Sous la direction de Jean-Pierre Daurès et de Gérard Duru.


  • Résumé

    Evaluer le vécu des examens complémentaires en terme d'utilité est pertinent car cela permet de prendre en compte cette donnée dans l'évaluation médico-économique des examens. Le Standard gamble n'a jamais été utilisé pour mesurer l'utilité des examens ; son application dans ce cas pose des problèmes méthodologiques liés à la nature temporaire de l'état évalué. Nous proposons une adaptation du Standard gamble chaîné (SGc) pour mesurer l'utilité des examens. Nous avons mené une étude transversale pour évaluer le vécu des examens du dépistage et du diagnostic initial du cancer du sein en pratique clinique courante. Le vécu a été mesuré en terme (1) d'utilité avec le SGc et une méthode dérivée du Time trade-off, le Wait trade-off (WTO) et (2) de qualité de vie avec un questionnaire standardisé (index TMI). Dans 5 services de radiologie de Montpellier et sa région, 185 patientes ayant eu une mammographie +/- échographie mammaire (68), une IRM mammaire (60) ou une biopsie du sein (57) avec un résultat négatif ont été interrogées après l'annonce du résultat. Les scénarios du SGc ont été bien compris par les patientes (temps d'entretien : 20-30 minutes). Dans les repères (e0, e1) et (décès, e1), 61.0% et 84.0% des patientes avaient une utilité égale à 1. L'utilité du SGc dans le repère (e0, e1) variait avec le type d'examen (p=0.12) et était associé à certaines variables de la qualité de vie (p=0.11 et p=0.036). La mesure n'était pas corrélée avec le WTO. Dans le repère (décès, pleine santé), la désutilité moyenne de l'examen obtenue par le SGc et par le WTO était : 0.0004 (et=0.0015) et 0.0010 (et=0.0031) pour la mammographie, 0.0004 (et=0.0027) et 0.0011 (et=0.0027) pour l'IRM mammaire et 0.0014 (et=0.0073) et 0.0036 (et=0.0083) pour la biopsie du sein. En conclusion, le SGc était compréhensible par les patients mais montrait un effet plafond important quand la mesure était rapportée dans le repère (décès, e1) ; cet effet devra être pris en compte dans les utilisations ultérieures de la mesure.

  • Titre traduit

    Evaluation of the patient experience of medical tests using measures of quality of life and preferences : application to screening and initial diagnosis of breast cancer


  • Résumé

    To evaluate the health impact of diagnostic testing in terms of utility is relevant because introducing this data in the economic evaluation of tests. The Standard gamble has never been used to measure the utility of diagnostic tests; there is methodological problems related to the temporary nature of the condition evaluated. We propose an adaptation of the chained Standard gamble (SGc) to measure the utility of diagnostic tests. A cross-sectional study was conducted to evaluate the health impact of the screening and diagnostic tests of breast cancer in clinical practice. The health impact was measured in terms of (1) utility with the SGc and an adapted version of the Time trade-off, the Wait trade-off (WTO) and (2) quality of life with a standardized questionnaire (index TMI). In 5 departments of radiology in Montpellier area, 185 patients who had a mammography +/- breast echography (68) or a breast MRI (60) or a breast biopsy (57) with a negative result were interviewed after the announcement of the results. The patients understood well the SGc scenarios (interview time : 20-30 minutes). In (e0, e1) and (death, e1), 61.0% and 84.0% of patients had utility equal to 1. The utility of the SGc in (e0, e1) varied with the type of test (P=0.12) and was associated with some variables of quality of life (P=0.11 and P=0.036). The measure was not correlated with the WTO. In (death, perfect health), the average disutility of the test measured by the SGc and the WTO was: 0.0004 (SD=0.0015) and 0.0010 (SD=0.0031) for the mammography, 0.0004 (SD=0.0027) and 0.0011 (SD=0.0027) for the breast MRI and 0.0014 (SD=0.0073) and 0.0036 (SD=0.0083) for the breast biopsy. In conclusion, the SGc was understandable by patients but showed a significant ceiling effect in (death, e1); this effect should be taken into account in subsequent uses of the measure.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Médecine-Unité pédagogique médicale.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.