Study of the effects of Men1 disruption in mouse pancreatic endocrine progenitors during development and adult life

par Rémy Bonnavion

Thèse de doctorat en Biologie moléculaire et cellulaire

Sous la direction de Chang X. Zhang.

Soutenue le 20-09-2013

à Lyon 1 , dans le cadre de École Doctorale de Biologie Moléculaire Intégrative et Cellulaire (Lyon) , en partenariat avec Centre de Recherche en Cancérologie de Lyon (laboratoire) .

Le président du jury était Alain Puisieux.

Le jury était composé de Xianxin Hua.

Les rapporteurs étaient Gérard Gradwohl, Philippe Ruszniewski.


  • Résumé

    Le syndrome des Néoplasies Endocriniennes Multiples de type I (NEM1) est une maladie tumorale héréditaire rare caractérisée par l'apparition de tumeurs notamment du pancréas endocrine. Le gène de prédisposition est le suppresseur de tumeur MEN1, généralement retrouvé muté sur un des 2 allèles au niveau germinal chez les patients NEM1. Les tumeurs endocrines pancréatiques sont rares mais souvent métastatiques lors du diagnostic. Ces tumeurs forment un groupe hétérogène de par le type d'hormone qu'elles peuvent sécréter. Le développement et l'évolution de ces tumeurs sont encore très mal compris. L'origine cellulaire des différents types de tumeurs endocrines pancréatiques reste énigmatique, notamment en ce qui concerne les tumeurs exprimant des hormones non pancréatiques tels que les gastrinomes. Mon projet de thèse s'est articulé autour de la caractérisation d'un nouveau modèle murin d'invalidation du gène Men1 spécifiquement dans les cellules progénitrices endocrine pancréatiques Ngn3+ (PEPs), le modèle PancEndoMen1 KO. Ces travaux nous ont permis de démontrer que les gastrinomes pancréatiques liés à l'inactivation du gène Men1, avaient pour origines les cellules pancréatiques endocrines elles-mêmes. De plus, les souris PancEndoMen1 KO, développent des altérations de prolifération différentes suivant les lignages endocrines. De surcroît, l'invalidation du gène Men1 soit dans les cellules progénitrices pancréatiques, soit dans les cellules PEPs conduit au développement de tumeurs caractérisées par une altération de leur différentiation endocrine. Ainsi, mes travaux de thèse ont permis de mieux renseigner l'histogenèse des tumeurs endocrines pancréatiques en adressant le rôle dans la tumorigenèse de l'invalidation de Men1 dans les cellules PEPs au cours du développement

  • Titre traduit

    Étude des effets au cours du développement et pendant la vie adulte de l’invalidation du gène Men1 dans les progéniteurs endocrine pancréatiques


  • Résumé

    Multiple Endocrine Neoplasia Type I syndrome (MEN1) is a rare hereditary tumoral disease characterized by the apparition of tumors in multiple endocrine organs including the endocrine pancreas. MEN1 patients generally carry a germinal mutation on one allele of the predisposing gene to the disease, the tumor suppressor MEN1. Pancreatic endocrine tumors are rare, slowly evolving and often present with metastasis at diagnosis. These tumors constitute a heterogeneous group defined by their hormonal secretions. Evolution and development of these tumors is far from being understood. The cell of origin of the different pancreatic endocrine tumor types is enigmatic, notably for tumors secreting non-pancreatic hormones such as gastrinomas. My thesis project was structured toward the characterization of a new murine model allowing the specific disruption of the Men1 gene in Ngn3+ pancreatic endocrine progenitors, the PancEndoMen1 KO model. The combined study of this new model and previous model generated in the team, allowed us to demonstrate that pancreatic gastrinomas related to Men1 inactivation, originate from the endogenous pancreatic endocrine cells. In parallel, our results demonstrated that the mutant mice having Men1-deficient Ngn3+-progenitors resulted in differential cell proliferation alterations in different pancreatic endocrine cells. Importantly, Men1-disruption in either pancreatic endocrine or pan-pancreatic progenitors displayed tumors with impaired differentiation features. Thus, this thesis works allowed to better characterize pancreatic endocrine tumors histogenesis by addressing the role of pancreatic endocrine progenitors targeted Men1 disruption during development in tumorigenesis


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Claude Bernard. Service commun de la documentation. Bibliothèque numérique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.