Thèse soutenue

Poétique et politique chez Alexis Kagame : écrivain-poète rwandais

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Chantal Gishoma
Direction : Alain Ricard
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Etude africaine. Littérature.
Date : Soutenance en 2013
Etablissement(s) : Paris, INALCO
Jury : Examinateurs / Examinatrices : Alain Ricard, Daniel Delas, Jean de Dieu Karangwa, Xavier Garnier

Mots clés

FR

Résumé

FR  |  
EN

La présente thèse porte sur la poésie personnelle d’Alexis Kagame (1912-1981) écrite en kinyarwanda, langue du Rwanda. Elle différencie « Alexis Kagame le collecteur, transcripteur et éditeur de la poésie orale traditionnelle » d’«Alexis Kagame le poète auto-traducteur », auteur d’Indyoheshabirayi, Le relève-goût des pommes de terre, d’Isoko y amajyambere, La source du progrès, et d’Umulilimbyi wa Nyili-Ibiremwa, Le Chantre du Maitre-de-la-Création. La spécificité de ces œuvres est de détourner les genres poétiques traditionnels, très codifiés sur le plan formel, pour les mettre en variation du point de vue thématique. Cette thèse a permis de présenter en détails ces œuvres qui sont pour la plupart encore sous forme manuscrite, d’analyser la technique d’imitation et du contre-discours vis-à-vis des genres poétiques traditionnels ; la perspective de l’auteur étant de proposer une diversité thématique jusqu’ici inconnue de la société traditionnelle ; de démontrer les aspects esthétiques et de traiter la question des traductions et de réception de ces œuvres poétiques.