Thèse soutenue

La représentation des impératrices romaines et des femmes de l'entourage impérial du début du IIIème siècle au début du Vème siècle ap. J.-C.

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Elsa Pédurant
Direction : François Bertrandy
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Histoire
Date : Soutenance le 24/01/2013
Etablissement(s) : Grenoble
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale sciences de l'homme, du politique et du territoire (Grenoble ; 2001-....)
Jury : Président / Présidente : Bernadette Cabouret
Rapporteurs / Rapporteuses : Claire Sotinel, François Chausson

Mots clés

FR  |  
EN

Résumé

FR  |  
EN

Les 124 protagonistes, réelles ou fictives, de cette étude furent toutes des impératrices romaines ou des membres de la domus diuina. Notre projet débute en 193 de notre ère, date à laquelle Iulia Domna, épouse de Septime Sévère, fut élevée au rang d'impératrice. Il se clôt au début du Vème siècle ap. J.-C. avec un groupe de femmes gravitant autour de Salvina, épouse de Nebridius, un neveu de Théodose I. A une première partie consacrée à la biographie de chacune de ces femmes, succède un commentaire synthétique dans lequel nous nous attachons à montrer comment ces personnes furent représentées. Nous entendons par ce terme non seulement l'image iconographique, visuelle, mais aussi la perception que les contemporains avaient d'elles. Au-delà d'une image officielle, élément clef d'une propagande plus ou moins rodée, la réalité du pouvoir et de la place occupée par les Augustae et les autres femmes de l'entourage impérial permet de mieux appréhender la complexité et la diversité des situations. Pour peu que certaines d'entre elles s'écartent de la place traditionnelle de la femme dans la société romaine, leur image s'en retrouve très vite écornée. La place grandissante du christianisme amena les membres féminins de la domus diuina à jouer un rôle nouveau dont la perception manichéenne ajoute un élément de complexité à leur portrait.