Thèse soutenue

Un modèle dynamique et parcimonieux du traitement automatisé de l'aspect dans les langues naturelles

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Damien Munch
Direction : Luc SteelsJean-Louis Dessalles
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Informatique et réseaux
Date : Soutenance le 05/11/2013
Etablissement(s) : Paris, ENST
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale Informatique, télécommunications et électronique de Paris (1992-...)
Partenaire(s) de recherche : Laboratoire : Laboratoire Traitement et communication de l'information (Paris ; 2003-....)
Jury : Président / Présidente : Elie Najm
Examinateurs / Examinatrices : Luc Steels, Ada Diaconescu
Rapporteurs / Rapporteuses : Delphine Battistelli, Patrice Enjalbert

Mots clés

FR  |  
EN

Résumé

FR  |  
EN

Dans cette thèse nous avons cherché et développé un modèle du traitement de l'aspect dans les langues naturelles. Notre objectif a été d'élaborer un modèle détaillé et explicatif qui montre la possibilité de traiter l'aspect sur un nombre choisi d’énoncés tout en suivant des contraintes fortes de parcimonie et de plausibilité cognitive. Nous avons réussi à mettre au point un modèle original dans sa réalisation, mais aussi dans ses résultats : des explications nouvelles sont données pour le traitement d'interprétations comme la répétition, la perfectivité ou l'inchoativité ; tout en dévoilant un phénomène original dit de "prédication".