Thèse soutenue

Quand les utilisateurs créent l’industrie : le cas des applications Web

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Paris Chrysos
Direction : Armand Hatchuel
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Sciences de gestion
Date : Soutenance le 17/12/2013
Etablissement(s) : Paris, ENMP
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale Économie, organisations, société (Nanterre, Hauts-de-Seine ; 2000-....)
Partenaire(s) de recherche : Laboratoire : Centre de gestion scientifique (Paris)
Jury : Président / Présidente : Christophe Benavent
Examinateurs / Examinatrices : Armand Hatchuel, Konstantinos Chatzis, Philippe Lefebvre
Rapporteurs / Rapporteuses : Gilles Garel, Stefan Haefliger

Résumé

FR  |  
EN

La présente étude explore le problème, curieusement peu étudié en gestion, de l'innovation dans le développement des applications Web. En partant de la distinction entre innovation par « l'usager » (U) et innovation par « l'industriel/entrepreneur » (E) et en utilisant une approche de « phenomenon-based research », elle identifie un troisième acteur, le « développeur » (D), dont l'action se positionne entre les deux autres. Trois figures d'acteur sont proposées pour le décrire : celle de l'usager-développeur (UD), de l'usager-développeur-entrepreneur (UDE) et du développeur-entrepreneur (DE).Cette grille de lecture (U, D, E) est testée, dans la 2ème Partie, sur le cas de trois industries dont on peut retracer l'histoire, depuis leur genèse jusqu'à des stades de maturité avancés : l'industrie des radiocommuni- cations, celle du PC, celle de l'ordinateur d'entreprise. L'importance du rôle joué par l'acteur D identifié se retrouve dans chacune de ces 3 industries. Les étapes de développement de chacune de ces industries peuvent être lues comme une suite d'innovations liées à des acteurs différents - successivement : UDs, UDEs, DEs - jusqu'à l'étape de proposition de rationalisations par des entreprises (Es) puis d'autonomisation de chacun trois acteurs U, D, E.Dans la phase de maturité intermédiaire que connaît le Web où sont déjà apparues des entreprises spéciali- sées E mais où les développeurs D continuent à exister sous les formes riches de DEs ou d'UDEs, se pose la question pour les entreprises de savoir comment mobiliser et gérer l'activité de ces développeurs à des fins d'innovation. Trois formes de gestion sont identifiées dans la 3ème Partie. La première méthode consiste à favoriser l'auto-révélation de ces acteurs. La seconde consiste à mobiliser ces acteurs dans des actions éphé- mères visant l'exploration du potentiel d'un service donné. La dernière consiste à animer une communauté de développeurs qui utilisent déjà la technologie de l'entreprise pour les encourager à développer des applications sur la base de cette technologie.Mots clés : développement des applications Web, innovation par les usagers, innovation par les industriels, entrepreneurs, développement industriel, potentiel technologique.