Thèse soutenue

L’assemblage d’un marché de l'électricité éolienne : analyse de la construction de dispositifs de marché

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Trine Pallesen
Direction : Michel CallonPeter Karnøe
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Socio-économie de l'innovation
Date : Soutenance le 17/06/2013
Etablissement(s) : Paris, ENMP en cotutelle avec Copenhagen business school
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale Économie, organisations, société (Nanterre, Hauts-de-Seine ; 2000-....)
Partenaire(s) de recherche : Laboratoire : Centre de sociologie de l'innovation (Paris)
Jury : Président / Présidente : Lise Justesen
Examinateurs / Examinatrices : Fabian Muniesa
Rapporteurs / Rapporteuses : Petter Holm, Thomas Reverdy

Mots clés

FR  |  
EN

Résumé

FR  |  
EN

Ce projet étudie la réalisation d’un marché d’énergie éolienne en France. Les marchés d'énergie éolienne sont souvent désignés comme des «marchés politiques» : D'une part, l'énergie éolienne réduit les émissions de CO2 et retarde les effets de la production d'électricité sur le changement climatique. D'autre part, comme bien économique, l'énergie éolienne se dit souffrir «d’handicaps» technico-économiques (les coûts élevés, la production fluctuante et imprévisible, etc.). Par conséquent, en raison de sa performance comme bien économique, il est argumenté que la survie de l'énergie éolienne dans le marché est fondée sur différents instruments, dont certains que je qualifierai de «prothèses». Cette thèse s’interroge sur deux de ces prothèses : Le tarif d’achat et les Zones de Développement Eolien (ZDE) comme ils sont négociés et mis en pratique en France, ainsi que la manière dont ils affectent la réalisation des marchés de l'énergie.