Microstructure and texture evolution during annealing of plane strain compressed fcc metals

par Magdalena Maria Miszczyk

Thèse de doctorat en Sciences et Génie des Matériaux

Sous la direction de Julian Driver.

Soutenue le 14-06-2013

à Saint-Etienne, EMSE , dans le cadre de ED SIS 488 .

Le président du jury était Marek Blicharski.

Le jury était composé de Julian Driver, Marek Blicharski, Stanislaw Dymek, Dorte Juul Jensen, Jaroslaw Mizera, Henryk Paul, Claire Maurice, Romain Quey.

Les rapporteurs étaient Stanislaw Dymek, Dorte Juul Jensen, Jaroslaw Mizera.

  • Titre traduit

    Modifications de la microstructure et de la texture pendant le recuit des métaux déformés de structure c.f.c


  • Résumé

    Le présent programme de recherche constitue une tentative d’expliquer les mécanismes de transformation contrôlant la transformation de la texture qui a lieu lors des opérations technologiques du recuit. Les expériences ont été conduites sur les échantillons monocristallins dont les orientations étaient dites « stables »: Goss{110}<001> et ‘brass’{110}<112>, déformées jusqu’à la plage des degrés importants de déformation lors de l’essai de compression encastrée modélisant le processus de laminage. Ensuite les échantillons ont été soumis au recuit à des températures situées dans le domaine de recristallisation primaire. L’analyse des transformations cristallographiques a été menée sur des métaux représentant un large spectre d’énergie du défaut d’empilement : petite - Cu-2% Al, moyenne - Cu et Ni grande - Al et Al-1%Mn. Lors du travail on a analysé les mécanismes de contrôle des phases initiales de recristallisation. L’analyse détaillée de la désorientation à travers le front de recristallisation a montré clairement que les orientations initiales des grains n’étaient pas dues au hasard. Les axes de désorientation dans la relation à travers le front de recristallisation se trouvaient près des normales aux plans {111}, mais ne se recouvraient que sporadiquement avec la direction <111>. La distribution de l’angle de rotation en relation à travers le front de recristallisation présentait les préférences à la formation de deux maxima : près des valeurs 30° et 45-55°.


  • Résumé

    The present research program is a renewed attempt at explaining the transformation mechanisms. The experimental investigations has focused on a model analysis of transformations which occur in single crystals, with stable orientations, i.e. Goss{110}<001> and brass{110}<112>, the deformation is carried out by channel-die compression to simulate the rolling process of thin sheets. Next, the samples were annealed at temperatures of primary recrystallization. The analysis of crystallographic transformations was conducted on metals from a wide spectrum of stacking fault energy: low – Cu-2%Al, average- Cu and Ni to high Al and Al-1%Mn. At work were analyzed the mechanisms controlling the initial stages of recrystallization. Detailed analysis of disorientation across the recrystallization front clearly showed that the initial grain orientations were not accidental. The axes of disorientation in the relationship across the front of recrystallization were near normal in {111} planes, but only sporadically covered with the <111> direction. The distribution of the recrystallization angle rotation in relation to the preferences presented through the formation of two maxima values near 30 ° and 45-55 °.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Ecole nationale supérieure des mines. Centre de documentation et d'information.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.