Thèse soutenue

FR
Auteur / Autrice : Xavier Fontaine
Direction : Claudia Senik
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Economie
Date : Soutenance en 2013
Etablissement(s) : Paris, EHESS
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale d'Économie (Paris ; 2004-....)

Résumé

FR  |  
EN

Cette thèse s'intéresse à l'usage des auto-évaluations (de santé, satisfaction. . . Sur des échelles numériques ou verbales) en économie. Le premier chapitre utilise des déclarations de bien-être afin d'étudier l'ampleur des comparaisons économiques en Inde, et notamment entre castes. Les résultats obtenus confinent que les comparaisons ont une effet délétère sur le bien-être. Par ailleurs, il apparaît que les individus de basses castes sont frustrés par les succès économiques des castes plus élevées, alors que ces dernières ne tirent aucune satisfaction de la situation des basses castes. Le second chapitre s'intéresse à la mesure dans laquelle les individus peuvent différer dans leur façon d'utiliser les échelles déclaratives pour déclarer leur bien-être. Il propose une nouvelle méthode pour détecter cette hétérogénéité déclarative, et pour en corriger les effets. Cette méthode est utilisée pour vérifier si les enquêtés diffèrent dans leur utilisation de l'échelle selon leur niveau de revenu. Il apparaît que les enquêtés les plus riches sous-reportent les variations de leur bien-être, ce qui tend à biaiser fortement les analyses Le troisième chapitre étudie les causes de l'hétérogénéité déclarative, en se concentrant sur la santé déclarée. Il évalue empiriquement l'hypothèse selon laquelle l'interprétation de l'échelle dépend de la répartition de la santé dans le groupe des pairs. Cette hypothèse apparaît être globalement valide. Il apparaît aussi que d'autres mécanismes peuvent jouer. Un dernier résultat est que si cette hétérogénéité déclarative induit un biais, ce biais reste limité dans la plupart des situations d'intérêt.