Thèse soutenue

Les pratiques de sélection des exécutifs dans les entreprises multinationales : gestion des ressources humaines dans la gestion des affaires internationales.

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Sangeetha Lakshman
Direction : Christophe Estay
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Sciences de gestion : Ressources Humaines
Date : Soutenance le 03/12/2013
Etablissement(s) : Paris, CNAM
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale Abbé Grégoire (Paris)
Partenaire(s) de recherche : Laboratoire : Laboratoire interdisciplinaire de recherche en sciences de l'action (Paris)
Jury : Président / Présidente : Tamym Abdessemed
Examinateurs / Examinatrices : Christophe Estay, Tamym Abdessemed, Martine Brasseur, Johannes Schaaper, Yvon Pesqueux
Rapporteurs / Rapporteuses : Martine Brasseur, Johannes Schaaper

Résumé

FR  |  
EN

Les multinationales qui s’implantent à l'étranger en créant des filiales peuvent recourir à la stratégie globale, multi- nationale,transnationale et internationale afin de gérer leurs entreprises à l'étranger. Le recrutement international est un élément essentiel de lamise en oeuvre des quatre stratégies d’implémentation à l’étranger. Pour le recrutement, l'organisation peut suivre l'une des troisméthodes de dotation ou combiner les trois approches (PCN , HCN, TCN) en fonction des circonstances nationales et du cycle de vie duMNC. Dans les trois approches de recrutement (ethnocentrique, polycentrique, géocentrique) PCN , HCNs et TCN sont utilisés. Toutefois,ils diffèrent dans des proportions relatives. Il y a peu de preuves à l'appui de l'utilisation des HCNs et TCNs . La plupart des recherches ontporté sur les expatriés ( PCN) de HCN et TCN. Pour cette raison, nous voulons étudier, dans notre travail, dans quelles situations lesmultinationales utilisent les approches HCNs et TCN . Notre étude examine l'alignement entre la stratégie commerciale internationale et lerecrutement des dirigeants. Les fondements théoriques sont tirés essentiellement de la littérature existante.Les données primaires ont été recueillies auprès des cadres supérieurs de 22 multinationales. Des entretiens approfondis ont été menés etdes questions ouvertes ont été utilisés pour examiner l'alignement entre la stratégie commerciale internationale et le recrutement desdirigeants dans une filiale, le rôle joué par les expatriés au cours des différents cycles de vie de l'organisation. Les multinationalesparticipant à notre échantillon proviennent de Singapour, Dubaï, Inde, France, Pays-Bas et Belgique. L'analyse des données est basée sur laphilosophie interprétative. L'analyse des propositions de recherche révèle que le modèle de résultat est cohérent lorsque la pression de lanormalisation est plus élevée et l'utilisation de la dotation ethnocentrique ( PCN) est plus importante. Plus la pression de la normalisationest faible, plus les multinationales ont recourent à d'autres méthodes de recrutement- recrutement polycentrique ( HCNs ). La structureest partiellement cohérente avec l'alignement de la stratégie de recrutement lorsque plus la réactivité locale est plus élevée que lerecrutement polycentrique ne devrait être. Mais dans une situation donnée, le recrutement ethnocentrique est légèrement pluspolycentrique, même si la réactivité locale est élevée. Les résultats étendent l'application des théories soutenues pour expliquer lastratégie de l'entreprise et le recrutement des dirigeants et cadres et contribuent au développement des connaissances. L’implication desrésultats et des recherches futures sont recommandés.