Thèse soutenue

Socialisme et socialistes dans le Calvados des origines à la fin du XXe siècle (1864-1998)

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Jérome Letournel
Direction : Jean Quellien
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Histoire des mondes modernes, du monde contemporain
Date : Soutenance en 2013
Etablissement(s) : Caen

Mots clés

FR

Résumé

FR  |  
EN

Le socialisme, apparu brièvement entre 1865 et 1873 sous la forme de cellules affiliées à la Première Internationale, s’implante de manière durable dans le Calvados à partir de l’extrême-fin du XIXe siècle. Cependant, pendant des décennies, son assise reste fragile et son développement limité, dans un département qui s’apparente à une terre de mission pour la gauche. Le mouvement socialiste ne change de statut qu’à partir des années 1970, lorsque, à la faveur des bouleversements intervenus dans les structures économiques et sociales du département ainsi que des transformations du paysage politique, il entame une ascension qui finit par faire de lui la force politique dominante du Calvados à la fin du XXe siècle. Cette étude retrace, sous tous ses aspects (audience électorale, ancrage territorial, composition sociologique, luttes de tendances, rapports au sein de la gauche…), l’histoire d’une fédération de taille moyenne du Parti socialiste implantée en milieu hostile. Elle tente d’en apprécier la spécificité, en privilégiant l’approche comparative avec le socialisme français dans son ensemble et avec d’autres fédérations de l’Ouest, principalement celles de la Bretagne agricole et rurale et celle de la Seine-Maritime industrielle et urbaine. Elle s’intéresse surtout aux liens unissant l’appareil socialiste et la société englobante et cherche à savoir si ces relations façonnent un socialisme calvadosien à la particularité affirmée