Thèse soutenue

Enjeux de réussite, parentalité et santé psychologique de l’enfant et l’adolescent : du surinvestissement au syndrome de réussite par procuration dans le contexte sportif et scolaire

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Julie Salla
Direction : Grégory Michel
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Sociétés, Politique, Santé publique. Psychologie
Date : Soutenance le 10/12/2013
Etablissement(s) : Bordeaux 2
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale Sociétés, politique, santé publique (Talence, Gironde ; 2011-....)
Jury : Président / Présidente : Éric Debarbieux
Examinateurs / Examinatrices : Grégory Michel, Michel Boivin, Jack Doron
Rapporteurs / Rapporteuses : Henri Chabrol, Bruno Falissard

Résumé

FR  |  
EN

L’objectif principal de cette recherche était d’étudier les effets du surinvestissement parental vis-à-vis de la santé psychique et de la réussite des enfants et des adolescents inscrits au sein d’un contexte de performance tout en explorant l’effet d’autres facteurs personnels et parentaux. Méthode : Les participants ont été recrutés en population sportive et scolaire. Au total, l’échantillon en population sportive était composé de 636 participants (201 enfants, 93 adolescents, 342 parents). L’échantillon en population scolaire était composé de 611 participants (127 enfants, 174 adolescents, 310 parents). Les enfants ont répondu à des questionnaires qui évaluaient l’anxiété, la personnalité, les pratiques parentales et le surinvestissement parental perçu. Les adolescents ont répondu à des questionnaires centrés sur l’évaluation de la santé psychique, la personnalité, les pratiques parentales et le surinvestissement parental perçu. Les parents ont répondu à des questionnaires portant sur les troubles de la personnalité et le surinvestissement parental. Résultats : Les études ont souligné: 1) l’intérêt d’un outil évaluant le surinvestissement parental chez l’enfant et l’adolescent, 2) l’influence délétère du surinvestissement parental perçu sur la santé psychique des enfants et des adolescents en population sportive et scolaire, 3) la vulnérabilité individuelle associée au perfectionnisme négatif parmi les enfants et les adolescents en population sportive et scolaire, 4) le rôle préjudiciable du surinvestissement parental perçu sur la réussite sportive et scolaire, 5) l’existence d’un profil de personnalité commun à la population sportive et scolaire associé au surinvestissement parental, 6) un modèle explicatif du surinvestissement parental fondé sur la conjonction de facteurs propres aux enfants/adolescents et aux parents, 7) des liens entre surinvestissement parental et syndrome de réussite par procuration. Conclusion : Les résultats soulignent les enjeux associés au surinvestissement parental vis-à-vis de la santé psychique et de la réussite des enfants et des adolescents, que ceux-ci soient inscrits au sein d’un contexte de performance sportive ou scolaire. Des actions de prévention pourraient être réalisées dans une perspective d’éducation à la santé afin de prévenir les effets associés à une pression de réussite pathogène.