Les incises de discours rapporté en anglais à partir d'un corpus littéraire

par Aurélie Ceccaldi

Thèse de doctorat en Etudes anglophones

Sous la direction de Monique de Mattia-Viviès.

Soutenue le 06-12-2013

à Aix-Marseille , dans le cadre de Ecole Doctorale Langues, Lettres et Arts (Aix-en-Provence) .

Le président du jury était Manuel Jobert.

Le jury était composé de Monique de Mattia-Viviès, Manuel Jobert, Catherine Paulin, Agnès Celle, Sandrine Sorlin.

Les rapporteurs étaient Catherine Paulin, Agnès Celle.


  • Résumé

    Ce travail se propose d’étudier la postposition totale ou partielle de l'énoncé rapportant dans le discours rapporté direct et indirect. L’approche grammaticale, dite "classique" du discours rapporté (DR) en général et des incises en particulier se heurte à l’extrême diversité des données empiriques à ce sujet. Envisager les incises sous l’angle formel d’un phénomène grammatical, c’est à la fois en dessiner les contours, mais également poser les limites inhérentes à toute forme. Confrontés à la réalité des incises, les contours rassurants de la forme se distendent jusqu’à en donner une image déformée voire paradoxale sous certains aspects, bien loin des clichés véhiculés par l’emploi métalinguistique de ce terme en français. Il s’agit de s’intéresser au fonctionnement spécifique des incises de DR en anglais, de réhabiliter, en quelque sorte, la position incise dont elles tirent leur nom. Cette réhabilitation de nature textuelle, fondée sur l’étude de leur métamorphose au fil des textes, permettrait d'envisager les incises comme un lieu de stratégie narrative plus qu'un élément de rupture énonciative.

  • Titre traduit

    Reporting Clauses and Reporting Parentheticals in English Language Literary Texts


  • Résumé

    This thesis investigates the use of reporting clauses and reporting parentheticals in final and medial position in direct and indirect (reported) speech. Traditional grammatical models seem to offer no satisfactory explanation as regards to final and medial positions of the reporting clause or parenthetical within the sentence. Though grammatical descriptions give formal structure to the phenomenon, they also tend to limit its scope and need to be stretched to accommodate the reality of reporting clauses and parentheticals in literary texts.Analysing medial and final reporting clauses within the framework of French théorie de l’énonciation shows that they blur the frontier between reported and non-reported speech more often than not. From a literary point of view, medial and final positions can be considered as choices made for stylistic reasons, in which case the emphasis is put on reporting clauses as creating textual cohesion rather than causing rupture within the narrative.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Informations

  • Détails : 1 vol. (366 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 347-359. Index

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Aix-en-Provence). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de lettres et sciences humaines (Fenouillères).
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.