Thèse soutenue

Les gestes professionnels, entre savoirs scolaires formalisés et savoirs d’expérience dans la formation des enseignants de maintenance des systèmes motorisés au Gabon

FR
Auteur / Autrice : Samuel Mezui M'obiang
Direction : Jacques Ginestié
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Sciences de l'éducation
Date : Soutenance le 27/03/2013
Etablissement(s) : Aix-Marseille
Ecole(s) doctorale(s) : Ecole doctorale Cognition, Langage et Education (Aix-en-Provence ; 2000-....)
Jury : Examinateurs / Examinatrices : Jacques Ginestié, Mario Cottron, Mourad Taha Janan, Michel Larini, Bassem Jamoussi
Rapporteurs / Rapporteuses : Mario Cottron, Mourad Taha Janan

Résumé

FR  |  
EN

Cette thèse traite de la formation des enseignants. Les métiers de la maintenance dans le contexte gabonais s'organisent sur une importante diversité de pratiques professionnelles. Elle apprécie la posture adoptée à l'égard de cette diversité par des élèves professeurs de l'ENSET et l'incidence de la formation sur leur évolution. L'objectif est la modification du rapport aux savoirs des enseignants. L'étude présente l'analyse comparative de l'activité de deux groupes préalablement soumis à des approches pédagogiques différentes. Elle s'est intéressée au calage statique de l'allumage. Soumis au même questionnaire, au pré test et au post test, et à un entretien semi directif, les productions ont subi une analyse qualitative de contenu portée sur la maitrise des concepts, la construction des gestes et l'adaptabilité à l'évolution technologique. Les résultats montrent de meilleurs pré requis du groupe témoin au pré test ; une meilleure acquisition des concepts du groupe expérimental au post test ; une bonne efficacité d'ensemble lors du calage de l'allumage classique ; un bon transfert de connaissances du groupe expérimental lors du changement de technologie et une meilleure conceptualisation de la situation du groupe expérimental lors des verbatim. Cette thèse pose que l'identification de concepts clés et leur mise en perspective dans des situations professionnelles représentatives de la diversité, est une solution possible pour organiser ces formations. Elle postule que la connaissance du principe, associée à l'acquisition des compétences relatives aux technologies, est susceptible de faciliter l'adaptation à l'emploi des élèves ainsi formés.