Thèse soutenue

Modulation de l'échangeur Na+/H+ de type 1 (NHE1) par le canal sodique dépendant du voltage Nav1.5 : implication dans l'invasivité de cellules cancéreuses mammaires humaines

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Lucie Brisson
Direction : Jacques GoréSébastien Roger
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Sciences de la Vie et de la Santé
Date : Soutenance le 19/10/2012
Etablissement(s) : Tours
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale Santé, Sciences Biologiques et Chimie du Vivant (Centre-Val de Loire ; 2012-....)
Partenaire(s) de recherche : Equipe de recherche : Nutrition, croissance et cancer (Tours)
Jury : Président / Présidente : Laurent Counillon
Examinateurs / Examinatrices : Dominique Lagadic-Gossmann, Fabien Van Coppenolle, Philippe Chavrier, Albrecht Schwab
Rapporteurs / Rapporteuses : Dominique Lagadic-Gossmann, Fabien Van Coppenolle

Résumé

FR  |  
EN

Les cellules cancéreuses mammaires invasives expriment des canaux sodiques NaV1.5 dont l’activité semble être associée au développement métastatique. L’activité de ce canal dans les cellules MDA-MB-231 conduit à une acidification péricellulaire favorable à l’activité des cathepsines à cystéine B et S extracellulaires et à la dégradation de la matrice extracellulaire. Au cours de cette thèse, nous avons montré que l’échangeur NHE1 est le principal régulateur du pH des cellules MDA-MB-231 et que l’activité du canal NaV1.5 augmente l’activité d’efflux de protons par NHE1 vraisemblablement par modulation allostérique. NaV1.5 et NHE1 sont co-localisés dans des radeaux lipidiques et plus particulièrement dans les invadopodes des cellules MDA-MB-231. Les activités de NHE1 et NaV1.5 stimulent l’activité protéolytique des invadopodes. Enfin, l’activité du canal NaV1.5 semble moduler le cytosquelette et la morphologie des cellules cancéreuses MDA-MB-231 pour leur donner un phénotype invasif. En conclusion, NaV1.5 augmente l’activité de NHE1 dans les invadopodes stimulant ainsi l’invasivité des cellules cancéreuses mammaires.