Réflexions sur les céramiques fines en Gaule interne de la Tène finale au début du Haut-Empire : comparaisons d'ensembles et essai de caractérisation des phénomènes d'acculturation

par Sylvie Barrier

Thèse de doctorat en Archéologie

Sous la direction de Stephan Fichtl et de Michel Fuchs.

Soutenue le 25-09-2012

à Tours , dans le cadre de École doctorale Sciences de l'homme et de la société (Tours ; 1996-2018) , en partenariat avec Centre tourangeau d'histoire et d'étude des sources (équipe de recherche) .

Le président du jury était Philippe Barral.

Le jury était composé de Michel Fuchs, Gilbert Kaenel, Marie-France Meylan-Krause.


  • Résumé

    Cette thèse constitue un premier essai d’analyse du rythme et de l’intensité des phénomènes d’acculturation des céramiques fines en Gaule interne (160/150 av. J.-C. à 50 apr. J.-C.). Fondée sur un corpus de 130 ensembles, provenant de 21 sites urbains localisés entre le centre ouest de la France, le Plateau suisse et le Luxembourg, cette étude se caractérise par la mise en place d’approches systématiques tel le calcul d’un « indice de romanisation » (permettant de quantifier l’acculturation d’un ensemble de 1 à 100) et l’analyse des modalités du phénomène, reposant sur l’utilisation d’outils statistiques (sériation et analyse factorielle). L’examen diachronique et cartographique des résultats obtenus montrant de fortes disparités dans les processus d’acculturation des céramiques fines, des niveaux ont pu être définis, dont le principal intérêt est d’ouvrir la comparaison avec d’autres aspects de l’acculturation des Gaules (instrumentum culinaire, technique de construction…).

  • Titre traduit

    Considerations on pottery fine wares from the late La Tène period to the early Roman Empire period in northeastern Gaul : comparisons of assemblages and essays to categorise acculturation phenomena


  • Résumé

    This thesis constitutes a first essay of the analysis of the acculturation rate and of intensity of the phenomenon for pottery fine wares in North-eastern Gaul (160/150 BCE to 50 CE). Based on a corpus of 130 assemblages from 21 urban sites from the western centre of France, the Swiss plateau and Luxembourg, the study is characterised by a systematic methodology. The analyses are based on the calculation of a ‘Romanisation index’, quantifying the acculturation level of an assemblage on a scale of 1 to 100. Statistical tools such as seriation and factor analysis were used for analysing the scope of the phenomenon. The diachronic and cartographic examination of the results obtained showed large disparities in the acculturation processes concerning fine wares. The level of Romanisation could be defined, thus allowing a comparison of the acculturation processes among other aspects of Gaulish culture such as cooking implements and construction techniques.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2014 par Bibracte, Centre archéologique européen à Glux-en-Glenne

La romanisation en question : vaisselle céramique et processus d'acculturation à la fin de l'âge du Fer en Gaule interne


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Tours. Service commun de la documentation. Bibliothèque de ressources en ligne.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2014 par Bibracte, Centre archéologique européen à Glux-en-Glenne

Informations

  • Sous le titre : La romanisation en question : vaisselle céramique et processus d'acculturation à la fin de l'âge du Fer en Gaule interne
  • Dans la collection : Collection Bibracte , 25 , 1281-430X
  • Détails : 1 vol. (317 p.)
  • ISBN : 978-2-909668-82-6
  • Annexes : Bibliogr. p. 295-306
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.